• OBLIGATION DE DONNER DE LA NOURRITURE A SON FRERE

     

    Être levain dans la pâte

    Saint Jean Chrysostome (v. 345-407), prêtre à Antioche puis évêque de Constantinople, docteur de l'Église 
    Homélies sur les Actes des apôtres   

     

       Est-il rien de plus dérisoire qu'un chrétien qui ne se soucie pas des autres ? Ne prends pas comme prétexte ta pauvreté : la veuve qui a mis deux petites pièces dans le tronc du Temple (Mc 12,42) se lèverait contre toi ; Pierre aussi, qui disait au boiteux : « Je n'ai ni or ni argent » (Ac 3,6), et Paul, si pauvre qu'il avait souvent faim. N'objecte pas ta condition sociale, car les apôtres étaient humbles aussi et de basse condition. N'invoque pas ton ignorance, car ils étaient des hommes sans lettres. Même si tu étais esclave ou fugitif, tu pourrais toujours faire ce qui dépend de toi. Tel était Onésime dont Paul fait l'éloge (Phl; Col 4,9). Serais-tu de santé fragile ? Timothée l'était aussi. Oui, qui que nous soyons, n'importe qui peut être utile à son prochain, s'il veut vraiment faire ce qu'il peut.

          Vois-tu combien les arbres de la forêt sont vigoureux, beaux, élancés ? Et cependant, dans nos jardins, nous préférons des arbres fruitiers ou des oliviers couverts de fruits. De beaux arbres stériles..., tels sont les hommes qui ne considèrent que leur propre intérêt...

          Si le levain ne fait pas lever la pâte, il n'est pas un vrai ferment. Si un parfum n'embaume pas ceux qui approchent, pouvons-nous l'appeler un parfum ? Ne dis donc pas qu'il est impossible d'avoir une bonne influence sur les autres, car si tu es vraiment chrétien, il est impossible qu'il ne se passe rien ; cela fait partie de l'essence même du chrétien... Il serait aussi contradictoire de dire qu'un chrétien ne peut pas être utile à son prochain que de dénier au soleil la possibilité d'éclairer et de réchauffer.

      

    Seul celui qui a été dans le desert sans eau sait...

    J'ai vécu cet expérience.

    J'était partie en Israël avec un groupe de pèlerins.

    On est partit tôt le matin, il faisait frais.

    On a marché des Kilomètres sans compter.

    En fin, on est arrivé dans le Monastère que l'on voulait visiter.

    On avait déjà soif et les moines nous on donné,

    de l'eau sortie de leur puit. Quelle délice 

    cet eau si fraîche.

    Vers midi, on a reprit le chemin de retour vers les cars.

    La Lumière était s'intense, que certains 

    étaient aveugles.

    Voici que l'on c'est retrouvé en plein desert

    sans eau.

    Personne avait pensé a ce gros détail.

    J'ai tenu bon durant des kilomètre. 

    puis, je me vois assise.

    Les autres on pensé que je voulais me reposer.

    Je faisait l'expèrience du desert à 14H sans eau.

    Je suis resté en train de méditer...

    Combien de temps pourrais-je tenir ainsi ?

    Que donnerais-je pour quelques gouttes d'eau ?

    Je n'oublierai jamais cet expérience.

    On a marché en regardant l'horizon, pour avoir

    l'espoir de voir de loin les cars.

    Enfin on a vu les deux miniscules cars.

    Et ceux qui le pouvaient ont courrut,

    pour ramener de l'eau.

    Une gourde d'eau ! pour 72 personnes.

    On s'est partagé quelques gouttes !

    Vous direz, pourquoi les cars,

    nous ont laissé partir ainsi ?

    Ils n'ont pas voulu...cela n'était pas dans leur contrat ! 

      

    OBLIGATION DE DONNER DE LA NOURRITURE A SON FRERE

     

    C'est juste pour expliquer, que, surtout dans ces temps

    que nous vivons, au milieu de l'indiférence.

     

    Personne devrait laisser "mourrir de soif"

    même celui qui ne se rend pas compte. 

    Voilà les gouttes d'eau partagés 

    On est responsables les uns des autres.

    ON EST DE FRERES SUR CETTE PLANETE TERRE 

     

    OBLIGATION DE DONNER DE LA NOURRITURE A SON FRERE

     

     

     

     

    GOD BLESS YOU TO

     

    Alléluia ! Réjouisons-nous ! 

    OBLIGATION DE DONNER DE LA NOURRITURE A SON FRERE

     

     

    OBLIGATION DE DONNER DE LA NOURRITURE A SON FRERE

     

    « UNE RENCONTRE PERSONNELLE AVEC NOTRE CREATEURN'AYEZ PAS PEUR, ILS-ELLES SONT DE LA MÊME PLANETE QUE NOUS »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    3
    Mardi 29 Octobre 2013 à 15:02

    bonjour ana
    nous vivons dans un monde où l'on ne sait plus partager,je pense qu'il fautavoir vécu cete expérience pour comprendre
    Plus de vent et un peu de soleil aujourd’hui mais une baisse des température est annoncée
    je te souhaite de passer une bonne fin de journée
    gros bisous

    2
    Mardi 29 Octobre 2013 à 09:38

    Bonjour Ana, ton expérience dans le désert t'a fait comprendre ce qu'était la soif , et maintenant tu donnes ton coeur à tous ceux qui ont besoin d'amour !... Bon mardi chère petite amie... Gros bisous

    1
    Mardi 29 Octobre 2013 à 08:05

    Bonjour nani! Oui c'est vrai notre sociéte est devenue indifférente et broient valeurs et humains. Et pourtant la société... C'est nous!

    Ton expérience dans ce désert t'a faite comprendre ce que voulait vraiment signifier l'expression "avoir soif". Et il est réel aussi que souvent autour de nous cette phrase "ce n'était pas compris dansle contrat " est la réplique qui veut dire : On s'en fîche.

     

    Je te souhaite une bonne journée nani. Je t'embrasse, Anne.

     

    la pluie qui tombe étanche la soif parfois

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :