• NOUS SOMMES CREES POUR AIMER DIEU

    Le Curé d'Ars dit au petit garçon qui le montrait son

    chemin vers sa nouvelle Paroisse:

    " Tu me montres le chemin d'Ars, moi je te montrerai celui du

    ciel "

     

    Mes Amis, 

    Nous nous avançons vers novrembre...puis vers Noël.

    Je vous partage des morceaux des homelies du Curé

    d'Ars. Il est devenu patron ou exemple des prêtres.

    Selon son apparence...un petit bon homme qui avait 

    de la difficulté avec le latin. Et Dieu le choisi pour convertir

    non pas seulement pour convertir sa paroisse mais 

    biens plus. Des gens venaient de partout. Que prêchait-il

    ce pêtre ? 

    Nous sommes créés pour Aimer Dieu

     

    Rien que pour cela. C'est celui le VRAIE CHEMIN DE

    NOUTRE VRAI BONHEUR.

    A qui intérese cela aujourd'hui ? A qui parmi vous ?

    Combiens des bien avons dans nos armoirs...mais

    et dans notre coeur, COMBIEN D'AMOUR DE DIEU ?

    C'est vrai que ces mots sortis d'une pauvre fille pleine

    des péchés comme moi, n'ont pas assez de force. Alors je

    vous laisse avec le Curé d'Ars. Il se peut que il touche

    votre coeur FAIT POUR DIEU...VOILA LE BUT

    DE TOUTE VIE.

     

     

    Vous aimerez le Seigneur votre Dieu.
    (S. Luc, X, 27.)

     

    Saint Antoine nous dit qu'il n'y a rien que le démon craigne tant qu'une âme qui aime le bon Dieu ; et que celui qui aime le bon Dieu porte avec lui la marque d'un prédestiné ; puisqu'il n'y a que les démons et les réprouvés qui n'aiment pas le bon Dieu. Hélas ! MesFrères, le plus grand de tous les malheurs ; c'est qu'ils n'auront jamais le bonheur de l'aimer. Ô mon Dieu, peut-on bien y penser et ne pas mourir de regret !... Nous lisons dans la Vie de sainte Catherine de Gênes, qu'étant présente lorsqu'on exorcisait un possédé, elle lui demanda comment il s'appelait. Le démon lui répondit qu'il s'appelait : Esprit sans amour de Dieu. « Eh quoi ! lui dit la sainte, tu n'aimas pas le bon Dieu qui est si aimable ? » – « Oh ! non, non, s'écria-t-il. » – « Ah ! je n'aurais jamais cru qu'il y eût une créature qui n'aimât pas le bon Dieu. » Elle tomba morte. Etant revenue à elle, comme on lui demanda ce qui l'avait fait évanouir, elle répondit que jamais elle n'aurait pu croire qu'il y eût une créature qui n'aimât pas le bon Dieu ; que cela l'avait tellement surprise, que le cœur lui avait manqué. Mais, dites-moi, M.F., n'avait-elle pas raison ? puisque nous ne sommes créés que pour cela seul. Dès que nous cessons d'aimer le bon Dieu, nous ne faisons pas ce que le bon Dieu veut que nous fassions.
    En effet, M.F., quelle est la première demande que l'on nous a faite lorsque nous sommes venus au catéchisme pour nous instruire de notre religion ? « Qui vous a créé et conservé jusqu'à présent ? » Nous avons répondu : « C'est Dieu. » – « Et pourquoi encore ? » « Pour le connaître, l'aimer, le servir et, par ce moyen, acquérir la vie éternelle. » Oui, M.F., notre unique occupation sur la terre est d'aimer le bon Dieu ; c'est-à-dire de commencer à faire ce que nous ferons pendant toute l'éternité.

    - Curé d'Ars -

     

     

    Le confessionnal du curé d'Ars où il passait la journée et partie de la nuit

     

     

    Mes amis j'ai vu ce film il fait 6 ans et il m'a fait beaucoup de bien.

    Je vous le partage

     

     

     

     

    LA FORCE DU REPEMTIR

    « Oui, il y a des derniers qui seront premiers...!!!L'HYPOCRISIE ET JESUS »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Vendredi 31 Octobre 2014 à 18:26

    Bonsoir Ana

    comme tu marque si bien,....combien entassons nous dans nos armoires,et Dieu ,l'aimons nous plus fort que nos biens?

    belle soirée Anna

    1
    Vendredi 31 Octobre 2014 à 09:13

    Bonjour Ana, bel article sur le curé d'Ars qui a consacré sa vie à faire du bien autour de lui... Ainsi tu as plus de visiteurs sur ton autre blog, je ne comprends pas... Bonne journée, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :