• Noël de ceux qui Aiment les Pauvres ! Merci Coluche !

    Merci l'Abbé Pierre de nous parler de Coluche et Merci d'Avoir tant Aimé les pauvres !

     

    Merci frère ...et heureusement tu ne fais pas payer le goutter de Noël !!! vous lirez...

     

    A Paris, le déjeuner de Noël pour la famille des Petits frères des pauvres

    Lorsque je pense que la maison de retraite que j'ai visité hier faisait payer

    "le goutter amélioré " de Noël !!!

    3 euros et je vous fais grâce de la description de la pte assiette et du petit contenu ...

    et ce qui était le plus en valeur c'était la nappe en papier ...belle ...quelle consolation !

    Je suis allée prendre des Panettones à framprix pour vraiment l'améliorer ! biggrin

    Je ne dis pas plus ! j'ai eu Honte !

     

    Résultat de recherche d'images pour "noel des pauvres 2019"

     

    Résultat de recherche d'images pour "noel des pauvres 2019"

     

    Mais Heureusement !!! pour ce Noël ...

    Grève ou pas, les Petits frères des pauvres ont tenu mercredi à Paris leurs traditionnels déjeuners de Noël, un moment de convivialité pour les personnes isolées et précaires accompagnées au sein de cette «grande famille».

    L'un de ces rendez-vous était place Saint-Augustin (VIIIème arrondissement), dans un salon doré au premier étage du prestigieux Cercle national des armées. Ils sont environ 110 à être venus, souvent du nord ou l'est de Paris, en dépit de l'absence de transports.

     

    «On avait réservé cet hôtel car il est sur la ligne 9 du métro... qui est fermée», raconte Olivier Vincent, l'un des salariés de l'association. Heureusement, entre la gare St-Lazare toute proche avec sa ligne 14 automatique et les aller-retour en voiture, les convives sont presque tous là.

    Au menu: fines tranches de saumon fumé, suprême de pintade, moelleux au chocolat. Le tout avec un orchestre qui entame le repas par «la ballade des gens heureux» et invite très vite à danser.

    Point commun des invités: des personnes de plus 50 ans, qui se sont retrouvées un moment à la rue et ont pu être mises à l'abri grâce à l'association, dans un premier temps à l'hôtel, avant de bénéficier si possible d'un logement social.

    «Dès que la personne est relogée, elle va pouvoir retrouver une vie sociale, renouer avec des amis, de la famille», résume Mustapha Djellouli, responsable d'une équipe de 12 salariés qui accompagne 370 personnes en précarité avec l'appui de 80 bénévoles.

    «C'est une nouvelle famille, je ne me sens plus seul, j'ai laissé la période difficile derrière moi», témoigne Fatouma Diop, 66 ans, qui a eu «la chance» de rencontrer l'association il y a trois ans alors qu'elle était au bord «de la grande détresse».

    Elle loue désormais un studio dans le XXème arrondissement, et siège même au CNLE (Conseil national de lutte contre l'exclusion) où elle peut parler «de toutes les facettes de la précarité».

    - 'une béquille' -

    Autour d'une table, Djamel Radji, 59 ans, raconte s'être retrouvé dans un squat à la suite «d'une séparation avec sa compagne». Motivé pour «rebondir», «sa thérapie serait de monter un one-man-show pour partager son wagon d'emmerdements».

    Abdellatif Elfassi, 54 ans, a lui été graphiste dans la presse. Il avait même son entreprise quand il a perdu en 2006 «sa clientèle, sa boite, ses salariés». Après «7-8 ans de rue», il est dans un hôtel depuis un an et essaie «de récupérer la santé, le moral» avant de rechercher un travail.

    Les Petits frères des pauvres lui ont également permis de partir en Bretagne cet été, les grandes vacances étant l'autre moment de l'année où l'isolement est particulièrement douloureux.

    Pour Elhadji Diop, 70 ans, l'association été comme une «béquille» pendant quelques mois grâce à «la clé d'une chambre d'hôtel».

    Si sa retraite de 850 euros par mois lui permet maintenant, avec les APL, de louer un logement social, il est resté en contact, notamment pour «les moments chaleureux et de convivialité».

    A ses côtés, Yovo M'Boueke, professeur de musique au cours Florent, est là comme bénévole parce que sa mère fait partie de l'association «depuis 20 ans» et lui «a filé le syndrome». «Cela me donne la pêche», raconte-t-il.

    En 2018, 16.778 personnes âgées isolées ont ainsi vécu un réveillon ou un repas organisé à l'occasion de Noël, en plus des 3.744 colis apportés à domicile par l'association.

     

    Ces petits frères des pauvres sans habit et parfois anonymes... disent les choses 

    Avec des fleurs ! Je suis témoin ! 

     

    En Cornouaille aussi, les Restos du cœur se mobilisent

     UN NOMBRE CROISSANT DE PERSONNES ÂGÉES À LA RUE

    Le Samu social 

    VIEILLIR A LA RUE

    Enfin ! en 2019 on parle de vous Madame !

    des années dans les couloirs de métro comme une bête ...des gens qui passent en courant ...presque habitués ...

     

    Image associée 

    «  Donnez-leur vous-mêmes à manger ». 

    Nous n’avons pas plus que cinq pains et deux poisons, à moins d’aller nous-mêmes acheter des vivres pour tout ce peuple. Il y avait en effet cinq mille hommes.

    Il dit à ses disciples : «  Faites-les s’installer par groupe d’une cinquantaine. » Ils firent ainsi et les installèrent tous. Jésus prit les cinq pains et les deux poisons, et levant son regard vers le ciel, il les bénit, les rompit et il les donna aux disciples pour les offrir à la foule. Ils mangèrent et furent tous rassasiés et l’on rassembla ce qui restait de morceaux : douze paniers.

     

    Résultat de recherche d'images pour "Donnez leur à manger l'evangile"

    « Joie dans les cœurs qui attendent Tout »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    3
    Vendredi 27 Décembre 2019 à 11:14

    La création du jour

    Bonjour Ana,

    je viens de lire ton article très complet sur le Noël à la maison de retraite et ensuite pour les sans abris..

    Quelle honte que de faire payer le goûter aux pensionnaires de la maison de retraite...

    Cette association fait plein de chose pour les sans abris, elle les aide bien. Dommage qu'il n'y en ai pas plus..

    Aujourd'hui, j'ai débuté la tournée des blogs avec mon nouvel ordinateur, il faut que je m'y fasse..

    Bonne journée, gros bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 26 Décembre 2019 à 21:00

    C'est beau ma Nani chérie,

    oui je sais tout ce que fait cette belle association et il y en a d'autres heureusement. L'Armée du Salut fait un sacré beau travail aujourd'hui.

    Et tant d'autres petites associations font des miettes, mais avec cela ça rejoint le "donner leur vous même à manger" si chacun fait un tout petit geste dans son coin cela fera douze corbeilles qui resteront pour une autre fois!

    Merci ma Nani chérie pour ces beaux exemples.;

    Belle année 2020 en perspective.

    Et mes plus gros bisous affectueux

      • Jeudi 26 Décembre 2019 à 21:09

        Merci Sylvie !

        Mais as tu lu pour le goutter ? 

         

         
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :