• Montpellier : château de Flaugergues

    diapo visite flaugergues

    diapo visite flaugergues

    Voici mes amis quelques photos que j'ai

    trouvé sur le web.

    En 1981, j'ai eu la chance de passer deux mois

    dans ce château, mais surtout avec une Famille très anciene :  Les Comtes de Colbert et leurs enfants alors petits.

    J'ai été accueillie comme une parmi la famille. J'ai reçu beaucoup,

    surtout leur simplicité, et leur foi véritable.

    Mr Le Comte, Henri de Colbert avait horreur que l'on 

    lui disse Mr Le Comte.

    Durant les vendages dans le domaine du château,

    Lui travaillait avec les vendengeurs. Les enfants et moi,

    on allait que le mercredi, pour savoir ce que cela est l'effort

    de la vendenge.

    Lors d'une fête, c'est Madame De Colbert qui a servi 

    la table des vendangeurs.

    Cela m'a marqué profondement.

    Les dimanches on allait à la Messe à Montpellier et,

    on allait se promener les enfants devant et

    ce couple si Amoureux derrière.

    Leur Amour faissait beau à voir et le sentir. 

    diapo chateau flaugergues

     

    diapo chateau flaugergues

     

    diapo chateau flaugergues

     

     

     

    Il y a une partie de ce château pour les habitants.

    Puis ce que vous voyez et destiné aux visites. Car le château est visité et il y a la degustation du vin.

    Les photos excussez-moi, sont prises sur le web, donc 

    la mesure n'est pas la meilleur.

     

     

     

     

     

    C'est la que l'on prenait les repas et encore aujourd'hui. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Photo : phto Henri juillet 2010

    Le comte Henri de Colbert, descendant du grand Colbert, « Premier ministre » de Louis XIV, n'aime rien tant que d'être présenté comme un empêcheur de tourner en rond. Pourtant, qui mieux que lui pourrait incarner la gloire de ces vieilles familles ancrées à Montpellier depuis des siècles ? « Si vous saviez combien de fois on m'a dit : "Colbert, tu as raison, mais on ne peut pas dire ça" », se réjouit-il, l'oeil gourmand. Ingénieur à la Société d'équipement de la région de Montpellier, il reçoit le domaine de Flaugergues en héritage en 1972. Neuf ans plus tard, il démissionne pour s'occuper à plein temps de son domaine. Il faut dire que cette folie, qui appartient à sa famille depuis 1696, a bien besoin d'entretien. La réfection des magnifiques jardins nécessitera « cent week-ends en famille ». Le château lui-même recèle une multitude de trésors, dont le moindre n'est pas son escalier construit avec des voûtes à clés pendantes et sans aucun pilier sur trois niveaux. Vingt-cinq ans plus tard, touristes et congressistes se pressent à Flaugergues. Avec une détermination sans faille, beaucoup d'effort et de l'argent obtenu en revendant à contrecoeur une partie du patrimoine familial, Henri de Colbert a fait renaître le vignoble. Il produit quelques excellents vins qui rompent avec la tradition de médiocrité des cuvées languedociennes M. N.

    « TEMPS DE PRIERE POUR LES GENS DESESPERESJOURNEE PARTICULIERE POUR ACCOMPAGNER THERESE »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Novembre 2013 à 06:39

    Bonjour ANA, juste quelques mots avant de prendre la route du Neubourg pour rendre un dernier hommage à Michel... Je prierai pour tout le monde lorsque je serai à l'église ce matin... Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :