• MON SEIGNEUR ET MON DIEU

    pauvre.jpg

     

     

      Le lundi de la 3e semaine de Carême
    Commentaire du jour 
    Saint Jean Chrysostome (v. 345-407), prêtre à Antioche puis évêque de Constantinople, docteur de l'Église 
    Sermon sur Élie et la veuve, et l'aumône ; PG 51, 348

     

    Accueillir le Christ

          La veuve de Sarepta accueille le prophète Élie en toute générosité et épuise toute sa pauvreté en son honneur, quoiqu'elle soit une étrangère de Sidon. Elle n'avait jamais entendu ce que disent les prophètes sur le mérite de l'aumône, et moins encore la parole du Christ : « Vous m'avez vu ayant faim, et vous m'avez donné à manger » (Mt 25,35).

          Quelle sera notre excuse, si après de telles exhortations, après la promesse de si grandes récompenses, après la promesse du Royaume des cieux et de son bonheur, nous ne parvenons pas au même degré de bonté que cette veuve ? Une femme de Sidon, une veuve, chargée du soin d'une famille, menacée par la famine et voyant venir la mort, ouvre sa porte pour accueillir un homme inconnu et lui donne le peu de farine qui lui reste... Mais nous, qui avons été instruits par les prophètes, qui avons entendu les enseignements du Christ, qui avons la possibilité de réfléchir sur les choses à venir, qui ne sommes pas menacés par la famine, qui possédons bien plus que cette femme, serons-nous excusables, si nous n'osons pas toucher à nos biens pour en donner ? Négligerons-nous notre propre salut ?...

          Manifestons donc envers les pauvres une grande compassion, afin d'être rendus dignes de posséder pour l'éternité les biens à venir, par la grâce et l'amour pour les hommes de notre Seigneur Jésus Christ.   

                                                                      

     


        
                                                                                     Rose Jaune  Demandons au Seigneur de le reconnaître en chaque visage que nous rencontrons. Amen !

     

     




    « LE RÊVE DE DIEU POUR NOUS !!!LA FOI ET LA RAISON »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    2
    Lundi 4 Mars 2013 à 10:22
    Gilbert

    Bonjour Nani,

     

    Saint Jean Chrysostome veut nous faire comprendre, que la compassion, et la charité sont des vertus chrétiennes. Mais il ne nous dit pas, que ceux pour qui le ciel est fermé ne reçoivent pas ces vertus.

     

    “Je vous le dis en vérité : il y avait plusieurs veuves en Israël du temps d’Élie, lorsque le ciel fut fermé trois ans et six mois et qu’il y eut une grande famine sur toute la terre ; et cependant Élie ne fut envoyé vers aucune d’elles, si ce n’est vers une femme veuve, à Sarepta, dans le pays de Sidon.” Luc 4 : 25,26

     

    Si nous ne sommes pas vertueux c’est que le Seigneur n’habite pas dans notre cœur, et s’Il n’habite pas dans notre cœur c’est que le ciel est fermé. Si nous voulons que le ciel s’ouvre et que notre Seigneur vienne faire sa demeure en nous, demandons Lui humblement d’augmenter la foi en nous, alors seulement nous recevrons la compassion et la charité pour notre prochain.

     

    "Alors on verra le Fils de l'homme venant sur une nuée avec puissance et une grande gloire." Luc 21:27  

     

    Bonne journée Nani, ton frère Gilbert en Jésus Christ notre Seigneur.

     

    Bonne journée à tous.

    1
    Lundi 4 Mars 2013 à 09:50

    Bonjour Ana, essayons dans notre vie quotidienne d'aider notre prochain... Bonne journée, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :