• Martyre de saint Jean-Baptiste.

     Saint Jean-Baptiste. Icône russe du XIXe 
    Vaghe Stelle

     

    Martyre de Jean le Baptiste le Précurseur 

    Commentaire du jour
    Liturgie byzantine
    Tropaires et kondakion de Saint Jean Baptiste

     

    Précurseur du Seigneur dans sa vie comme dans sa mort

        Le Jourdain, effrayé par ta venue dans la chair, ô Christ, remonta son cours en tremblant ; accomplissant son office spirituel, Jean se fit tout petit dans sa crainte. L'armée des anges était saisie de stupeur en te voyant dans le fleuve, baptisé selon la chair ; quant à ceux des ténèbres, ils ont été éclairés, et nous te chantons, Seigneur, toi qui te manifestes et qui illumines l'univers.

        La mémoire du juste doit être exaltée, mais à toi, Jean le Précurseur, le témoignage du Seigneur suffit. En vérité, tu es le plus vénérable de tous les prophètes, car tu as été trouvé digne de baptiser dans les eaux celui que les autres prophètes avaient seulement annoncé. C'est pourquoi, après avoir lutté pour la vérité, tu es allé annoncer jusque dans le domaine des morts Dieu apparu dans la chair, celui qui enlève le péché du monde (Jn 1,29) et qui nous donne sa grande pitié.

        Le glorieux martyre du Précurseur a été une étape dans l'œuvre du salut, puisque même au séjour des morts il a annoncé la venue du Sauveur. Qu'Hérodiade gémisse à présent, elle qui réclame ce meurtre impie, car ce n'est pas la loi de Dieu ni la vie éternelle qu'elle a aimé, mais les illusions qui ne durent qu'un moment.

     

     

     

    Mes Amis, 

    Aujourd'hui l'église fête le martyre de Jean

    Baptiste, le Précurseur du Seigneur dans sa vie

    comme dans sa mort.

    Jean, cousin de Jésus, est allé dans le désert et

    il criait très fort la venue du Messie. Il appelait

    à la conversion et baptisait ceux qui venaient 

    à lui. 

     

    Matthieu 3.13.

    Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui.

     Mais Jean s’y opposait en disant : C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi et c’est toi qui viens à moi!

     Jésus lui répondit : Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi toute justice. Alors Jean le laissa faire.

     Aussitôt baptisé, Jésus sortit de l’eau. Et voici : les cieux s’ouvrirent, il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.

     Et voici qu’une voix fit entendre des cieux ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.

     

    Si vous avez vu la video, on chante les Béatitudes.

    Jésus appelle Bienheureux

    Les pauvres en esprit,

    les persécutés à cause de la justice,

    Ceux qui pleurent,

    ceux qui perdent leur vie à cause de leur foi...

    Heureux les cœurs purs,
    car ils verront Dieu.

    Heureux les artisans de paix,

    car ils seront appelés fils de Dieu.

    Heureux les persécutés pour la justice, 

    car le Royaume des Cieux est à eux.

    Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on vous calomnie de toutes manières à cause de moi.

    Soyez dans la joie et l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux.

     

    Certes, c'est scandaleux aux yeux humains

    cette façon de vivre les béatitudes.

    Cependant, tout disciple doit suivre son Maître.

     Jésus c'est fait homme parmi nous, pour nous

    montrer par sa vie le VRAI CHEMIN.

    Ce chemin qui mène à la JOIE et à la PAIX.

    Jésus n'est pas venu pour suivre le chemin

    du monde, pour devenir roi selon les pouvoirs

    de la terre. Certains  attendaient un libérateur

     des Romains. Jésus est venu sauver ce qui

    était perdu. Donner la JOIE d'un chemin qui

    nous libère de l'esclavage du péché, la mort.

    La vie sans sens devient une vie pleine d'espoir.

    La tristesse sera enveloppé de l'espoir aussi.

    Et elle deviendra une joie. Comme la jeune femme

    qui souffre lors de son accouchement, elle

    sera remplie de JOIE à la vue d'un nouveau né. 

     

    Non, le Seigneur Jésus ne veux pas la mort

    des innocents. De tous ceux qui encore de nos

    jours, sont tués à cause d'appartenir au Christ.

     Notre espoir n'est pas fixé sur cette terre qui

    passera, mais sur un aprés la mort terrestre.

    Dieu n'a pas créé l'homme pour qu'il reste

    prisonnier de la mort. La mort est un passage.

    Qui peut dire cela sans être allée au delà de

    la mort ? Le Christ fait homme est mort et il est

    Réssuscité. Ce n'est pas une simple croyance

    mais une réalité, et  Jésus même nous dit :

     

    Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en

    moi vivra, quand même il serait mort; et quiconque

    vit et croit en moi ne mourra jamais.

    Jean 11, 21

     

     

     

     

     

     

    Le Christ est ressuscité des morts

    Par sa mort il a vaincu la mort

    a ceux qui sont dans les tombeaux

    Il a donné la vie

     

     

     

     La mort n'a pu contenir la VIE

     

     

     

    Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien. Sur des prés d'herbe fraîche, il me fait reposer. Il me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre ; il me conduit par le juste chemin pour l'honneur de son nom. Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : ton bâton me guide et me rassure. Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis ; tu répands le parfum sur ma tête, ma coupe est débordante. Grâce et bonheur m'accompagnent tous les jours de ma vie ; j'habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours. 

     

     

    Le glorieux martyre du Précurseur a été une étape dans l'œuvre du salut, puisque même au séjour des morts il a annoncé la venue du Sauveur. Qu'Hérodiade gémisse à présent, elle qui réclame ce meurtre impie, car ce n'est pas la loi de Dieu ni la vie éternelle qu'elle a aimé, mais les illusions qui ne durent qu'un moment.

     Liturgie Byzantine

     

     

      La Mère de Dieu        Jésus            Jean le Baptiste                  

     

     

     

     

           LA VIE A VAINCU

     

     

     

     

    LA MORT

     

     

     

     

     

     

     

     

    Martyre de saint Jean-Baptiste.

    « Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure.VIVRE LA PAROLE DE DIEU »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    3
    Juliaholi
    Mercredi 2 Septembre 2015 à 13:17

    Bonjour ,je crois en Dieu et à son prophète qui est jésus son fils ,mais je ne ferais jamais des prières  à une statut en plâtre ,car la statut elle ne t'écoute pas  c'est du plâtre ou de la pierre ,mais Dieu est là ,il est spirituelle  ,invisible à l’œil , mais il est la ,il voit tout ,entend tout ,donc si je faisais mes prières dans le désert ou  à la maison il n'entendra .

     

    Bonne après midi .

    2
    Lundi 31 Août 2015 à 09:32
    bonjour Anna hier j'ai luz ton commentaire,la fatigue me reprend et au niveau pathologique tout va bien donc on va refaire des analyses,on verra bien.....un jour la mort va me téléphoner pour me donner rdv quoique je crois qu'elle ne téléphone pas,en haut la communication est directe et hop...lol,il faut en rire tu sais,Dieu a le sens de l-humour,et puis aprés la mort du corps physique ,on passe a l'étape suivante,comme les feuilletons sauf que la,on en rate pas 1,hihi gros bisous a Titi et a toi
    1
    Dimanche 30 Août 2015 à 10:06

    Bonjour Ana, la mort n'est pas une fin mais le commencement d'une vie nouvelle dans l'éternité...

    Nos petits amis à quatre pattes se portent bien et apprécient la nouvelle maison et son jardin..

    Bon dimanche dans la paix du Seigneur...

    GROS BISOUS

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :