• Maltraitance des enfants : Les conséquences sur le psychisme de l’enfant

     

     

     

    https://photos.lci.fr/images/1280/720/enfant-pleure-chagrin-tristesse-e2e11c-0@1x.jpeg

     

    Je continue sur l'enfance de cette femme. À partir du lundi 21 juin 2021, Valérie Bacot qui sera jugée pour meurtre aux Assises de Saône-et-Loire.

     

    AGRESSÉE À 12 ANS

    Tout a commencé quand elle n’avait que 12 ans. À cette époque, la mère de Valérie Bacot fait la rencontre d’un homme qui répond au nom de Daniel Polette et tombe amoureuse de lui. Tout s’est bien passé entre les trois jusqu’à ce que l’homme ait commencé à agresser intimement Valérie.

     

     
     
     
    Enfance et Partage | L'enfance est belle mais fragile…protégeons-la ! 
     

    Les conséquences sur le psychisme de l’enfant

    Tous les symptômes psychopathologiques consécutifs à la maltraitance ont été décrits : les troubles dépressifs avec baisse de l’estime de soi, les conduites suicidaires ; les troubles de somatisation tels que céphalées, douleurs abdominales, énurésie, encoprésie ; les troubles anxieux, les symptômes de dissociation, les symptômes hystériformes ; les troubles du comportement

     

    Je dois dire que ce cas me tient à cœur, car analysant ce que cet enfant a souffert en silence ... on peut comprendre le reste... son silence par exemple.

     

    J'ai connu la maltraitance dès 11 ans à 17 ans... jour après jour. D'autant plus que je n'avais pas des parents pour me défendre, juste une tante qui avait  tout volé de ce qui devait m'appartenir lors du d'accès de ma mère.  Cela se passait dans une pension où je suis resté à cause du décès de ma mère.  

    Juste dire que chaque jour, je savais que l'on allait me battre, pas devant les autres enfants, mais dans une classe désinfectée. Coups de poing sur la tête avec les nodules. Elle me tirait des cheveux et tout cela m'insultant, traitant ma mère de pute et que je serai une pute ... que je ne ferai rien dans ma vie. Tous les jours à l'heure d'étude, je savais que je devais me lever et me faire insulter, culpabiliser devant les autres enfants. Car si je ne l'avais pas fait en ce jour je le ferai le suivant.

    Deux jeunes religieuses ont été présentes lors qu'elle s'éprenait à un enfant de 3 ans... durant son bain, on entendait les pleurs de l'enfant et le bruit des coups. Elles partaient fermant la porte doucement sans RIEN DIRE !

     

    Je vous passe les détails !

    Que fait l'enfant ? On se sent moche, incapable, sans attendre rien ... devenant comme un robot qui fait tout pareil, chaque jour. Pour moi mon évasion était de partir dans des histoires que je me faisais dans ma tête. Presque des films ... Je partais loin et dans des lieux de rêve où il faisait bon être. Je ne me défendais pas et je n'allais jamais dire ce qui m'arrivais à la supérieure qui pourtant m'aimait bien... 

    Ce sont mes professeurs du Lycée qui se sont rendu compte ... car j'avais des bonnes notes (sans doute je me réfugiais aussi dans mes études) Puis j'ai commencé à décrocher.

      J'avais 17 ans ! J'ai pu parler à une prof. Chose qui m'a été proposé par le directeur.

    Ils voulaient venir pour parler à la supérieure. J'ai peur et en rentrant, c'est moi qui suis allée dire simplement que la sœur un tel me battait.

     

    Adolescence !

    Aucune confiance dans les adultes, j'ai commencé à faire des bêtises avec mes copines de lycée. On fumait en cachète et comme on m'avait fait changer de classe et dortoir de la sœur qui battait... mes bêtises se répétaient. Un jour que l'on m'a enfermé dans le réfectoire j'ai crié

    Si vous ne me sortez pas je casse toutes les assiettes ! Et j'ai commencé à le faire. 

     

    Vingt-sept ans après je fais une grosse dépression et tout remonte à la surface ... de la colère, de la peur, ce regard négatif sur moi malgré que l'on me disait que j'étais si et ça ... très bien.

    Je dois tant, à mon médecin traitant qui m'a adressé à un centre Psychologique. J'ai dû faire des années de la Psychothérapie.

    Il a fallu deux au moins pour que je change de discours ...

    Aussi, si l’influence et la présence du catholicisme sont vues, par Max Gallo, comme historiquement positives, celles des musulmans (les seules, au passage, a être assimilés à l’intégrisme) sont perçues comme un problème et un danger pour l’avenir. La création du Conseil français du culte musulman est ainsi la « preuve de l’émiettement désirée de l’identité française. »17. « Désirée », car selon l’académicien, il y aurait comme une volonté délibérée de détruire l’identité nationale, une volonté toujours là, comme un diable conjuré contre la nation, tapie, dans l’ombre, prêt à frapper. Ce point de vue, Max Gallo l’exprime clairement dans un livre d’entretiens récent. Dressant les dix caractéristiques qui fondent l’identité de la France, il explique que la dernière serait :

    La permanence des forces de désagrégation qui menacent l’unité fragile de ce pays. Nous sommes toujours menacés d’éclatement et aujourd’hui peut-être plus que jamais du fait de la progression du communautarisme.

    -J'ai pardonné, je n'en veux pas à personne, elle était malade... à

    "Elle n'était pas bonne cette personne, elle m'a fait mal, elle n'avait pas le droit de me battre et de m'insulter "

    Et il fait Trois ans je les ai demandé par courrier en racontant mon calvaire :

    Je ne veux RIEN, juste demandez-moi pardon, à l'enfant que j'étais. 

    J'ai eu de la chance d'être entourée, mais Valérie Bacot pas ... et elle avait des enfants !!!

     Si ma situation avait été la sienne... jusqu'où aurais-je pu aller menai par la peur et pas la

    colère, car une vie gâche.

     

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------

     

      Et ultime jour pour signer la pétition pour l'acquittement de cette femme 

     

     

    Acquittement ! Signatures si vous voulez bien 

    http://chng.it/XQhW58rVxt

     

     

     

     

     

     

     

     

    Meilleurs GIFs Aigle Royal | Gfycat

     

     

     

     

    « La légitime défense. A l'une Valérie BacotBenoît XVI et les réalités politiques »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    8
    Jeudi 24 Juin à 10:31

    Peinture de Christian Guinet


    Bonjour Ana,


    cette pauvre femme a eu une enfance malheureuse


    cela a dû contribuer à en faire un être endolori par son passé.


    J'espère que la Justice sera clémente à son égard..


    Quand à ton adolescence il y a longtemps que je la connaît..


    Bonne journée, gros bisous, câlin à Titi

    7
    Jeudi 24 Juin à 10:13

    Cet    homme    était    l'incarnation    du   mal,   même   sa   famille  en   avait   peur !


    Je   pense     qu'  elle    sera  relaxée,    malgré  l'injustice    de   la   justice !


     Passe   une   bonne   journée


     Bisous


      • Jeudi 24 Juin à 11:44

        Je prie pour cela et fait prier. 


        Je trouve que comme elle dit si bien, c'est le jugement de cet


        homme qui a tellement fait du mal

    6
    Mercredi 23 Juin à 16:03

    Bonjour Nani,


    J'espère de tout coeur qu'elle sera acquittée. Je trouve même indécent qu'un tribunal puisse la faire comparaitre. Bien que la connaissant, l'histoire de ton enfance et d'adolescence me bouleverse toujours. Tu as bien fait de mettre l'aigle noir, Barbara, bien qu'elle lui ai pardonné lors de sa mort, a été victime de violences sexuelles par son père.


    Gros bisous. Ton ami Hugo. Hougo m'appelaient mes grands-parents.

      • Mercredi 23 Juin à 18:27

        Merci Hugo ! Je suis d'accord avec toi !


        On verra cette justice des hommes

    5
    Mercredi 23 Juin à 15:52

    Bonjour Nani! merci pour ton com sur ma page! Je vois que toi aussi tu as bien souffert ma pauvre nani! Je suis navrée pour toi! moi aussi j'ai eu une enfance malheureuse, papa battait maman... pour une histoire très ancienne mais qu'il lui reprochait sans cesse! 


    Je suis très fatiguée! je me prends un verre sur l'ordi! pourtant j'ai fait la sieste! 


    Tu sais je ne sais si j'en ai parlé mais il y a un prêtre de ma paroisse un ancien qui est décédé hier! il n'était pas vieux mais il avait eu un cancer! le pauvre je prie pour lui! je l'aimais bien! depuis son départ il y a 3 ans environ on a eu un nouveau prêtre mais que je connaissais bien puisqu'il m'avait mariée avant de partir pour Rome et Jérusalem!


    Ici il menace de faire orage! le temps est lourd! Je dois avoir ma piqûre lundi mais je ne sais pas si j'aurai un entretien infirmier, je vais me renseigner! bises

      • Jeudi 24 Juin à 10:02

        J'espère que l'orage, s'il a eu lieu n'ait pas été accompagnée des dégâts 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :