• LE SERVITEUR SOUFFRANT

     

    Prions : Dieu de miséricorde, donne-nous de regarder avec tes yeux compatis¬sants la longue épreuve de l’humanité: les guerres, les millions d’affamés, les innombrables réfugiés, les désastres des nations, les morts cruelles et inutiles, notre manque d’humanité les uns à l’égard des autres, les échecs et l’impuissance de tant de vies. Hâte la venue de ce temps où les nations seront en paix et où les peuples vivront à l’abri de la peur et du besoin, où il n’y aura plus ni douleurs ni larmes, dans la certitude de ta volonté et l’assurance de ton amour qui nous ont été manifestées en Jésus-Christ, Sauveur de tous les hommes. Amen.

     

     Une annonce qui vient de Dieu lui-même !

    Dans le second Isaïe (Is 42,1-9), Dieu parle et dit : « Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui mon âme se complaît. J’ai mis sur lui mon esprit… j’ai fait de [lui] la lumière des nations… » et de poursuivre (Is 53,2-3) « sans beauté ni éclat pour attirer nos regards, et sans apparence qui nous eût séduits ; objet de mépris, abandonné des hommes, homme de douleur, familier de la souffrance,… méprisé… » Ce n’est qu’en 1892 qu’un exégète relève dans le livre d’Isaïe, la présence de quatre poèmes particuliers, écrits lors de la déportation à Babylone (598 av JC à 538 av JC), qui parlent d’un serviteur souffrant et qui semblent faire un tout cohérent lorsqu’on les lit à la suite. Ces textes particuliers ont été appelés ‘chants du Serviteur’ (Is 42,1-9 ; 49, 1-7 ; 50,4-11 ; 52,13-53,12). C’est Dieu qui parle et son Serviteur témoigne ! Le salut va passer, ce qui est très nouveau, par la souffrance d’un Serviteur exemplaire. Il s’agit là d’un plan divin. Souffrir n’apparaît donc pas comme une sanction, mais comme une épreuve permise par Dieu, qui mène à Dieu lui même. Il est écrit que ‘c’est grâce à son châtiment que nous retrouvons la paix et par ses blessures que nous sommes guéris’ (Is 53, 5b

     

     

     

     

    Ô Dieu d’amour, nous sommes déconcertés par les violences en Syrie et ailleurs dans le monde. Alors nous nous tournons vers toi ; tu ne nous laisses pas nous abandonner au découragement. Tu nous fais comprendre que notre prière et notre compassion comptent. Sois au côté de ceux qui souffrent et envoie l’Esprit Saint, qu’il inspire à tous les humains des gestes de paix.

     

     

    Seigneur, en cette nuit des affrontements

    entre la Palestine et Israël.

    Je te confie les enfants.

    Que ceux qui se font la guerre, céssent

    cette barbarie Seigneur. Que le sang 

    des enfants innocents ne soit répandu pour rien.

    Que l'on se souvienne de la souffrance

    de camps d'extermination.

    Que ceux qui sont guidés par la folie,

    et la barbarie, soient arrêtés. Seigneur

    nous te supplion.

     

     

     

    Seigneur, faites de moi un instrument de votre paix.

    Là où il y a de la haine, que je mette l’amour.

    Là où il y a l’offense, que je mette le pardon.

    Là où il y a la discorde, que je mette l’union.

    Là où il y a l’erreur, que je mette la vérité.

    Là où il y a le doute, que je mette la foi.

    Là où il y a le désespoir, que je mette l’espérance.

    Là où il y a les ténèbres, que je mette votre lumière.

    Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.

    Ô Maître, que je ne cherche pas tant à être consolé

    qu’à consoler,

    à être compris qu’à comprendre,

    à être aimé qu’à aimer,

    car c’est en donnant qu’on reçoit, 

    C'est en s’oubliant qu’on trouve,

    c’est en pardonnant

    qu’on est pardonné,

    c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie.

    -Prière de Saint François d'Assise-

     

     

     

    « PAS DE VENGANCE MAIS, OU IRONS-NOUS ? »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    4
    Samedi 19 Juillet 2014 à 16:05

    Bonjour ana
    un petit coucou d'amitié
    Moins soleil aujourd’hui ,mais des orages sont annoncés pour demain
    Je te souhaite de passer un bon week-end
    je tt'embrasse très fort et que Dieu te protège

    3
    Samedi 19 Juillet 2014 à 09:27

    Bonjour Ana, hier Sylvie m'a emmené faire un tour jusqu'à Antibes, j'en ai profité pour faire quelques photos... Le beau temps continue sur la côte... J'espère que tu supporte bien la chaleur qu'il fait à Paris... Bon samedi, gros bisous

    2
    Vendredi 18 Juillet 2014 à 11:46

    Bonjour Ana, c'est horrible de voir deux pays s'entretuer... Et dire que nous ne pouvons rien faire... Non vendredi, gros bisous chère petite amie...

    1
    Vendredi 18 Juillet 2014 à 11:29

    J'espère Nani que tu vas bien.... Bisous!

    Ceci est un «copié-Collé» MAIS il n'en demeure pas moins un message d'amitié pour chacun(e) d'entre Vous!

    Je vois que dans notre France il fait beau et je m'en réjouis!

    Puissiez-vous tous en profiter!

     

    De gros bisous et amitié!!!!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :