• LE PERE ET LES DEUX FILS

     

    Mes amis, je crois que nous avons déjà entendu cette parabole  -une façon de parler de Jésus, pour mieux se faire comprendre de tous- Comme nous l'écoutons, je veux juste regarder les points forts. 
    CE PERE DE FAMILLE QUI A DEUX FILS ET DES GRANDS BIENS
    LA DIFRENCE DE CHAQUE FILS
    LE RESPECT DU PERE
    SON AMOUR 
    SON ACCUEIL....
    Ce père de famille entends un jours la demande de son fils cadet : Père donne-moi la part qui me reviens.... Il veut sortir du cocon familial et faire de découvertes.
    Le fils aînée reste et continue à travailler pour son Père. 
    Le Père écoute son fils qui veux partir, et il lui remet la part qui lui appartient, sans vouloir le dissuader, il lui laise libre.

     

    Nous avons entendu la suite.

    Le Père guette chaque jour pour voir si son fils reviendrait. Cette parabole peut nous parler de ce qui se passe dans nos familles parfois.

    Le Père attends toujours son fils bien Aimé. Ses bras sont grand ouvert pour l'accueillir TEL QU'IL REVIENDRA.

    Le fils a tout dilapidé et a fait mauvaise route. Cependant il a tant de faim, qu'il compare comme ils vivent les ouvriers de son père sans manquer de rien. Et il se met en route.....

    Son retour n'a pas du être facile. Alors il décide de demander une place d'ouvrier chez

    son Père. Il est encore loin, mais son Père l'aperçoit. Il cours les bras ouverts. Il l'embrasse, le relevé, ne veux pas savoir les explications de son fils...son unique désir c'est de l'habiller bien de dire que l'ont prépare un festin... Car SON FILS QU'ÉTAIT PARTI EST REVENU.

    Et la fête commença sans même attendre son fils aînée. Le Père est heureux et n'a point des questions envers son fils. Il veut fêter SON RETOUR !

    Le fils aînée revenant du champs demande le pourquoi de cette fête. Et lorsque les serviteurs lui parlent du retour de son frère, et du beauf gras tué pour le festoyer. Il ne veut pas rentrer dans cette fête là.

    C'est la façon d'agir du Seigneur notre Père à tous. N'ayons jamais peur de lui. Parfois quelques uns disent... 

    OH, JE N'AI PLUS LA FOI !

    JE NE PRACTIQUE PLUS !

    JE NE SUIS PAS DIGNE !

    JE NE PEUX PLUS PARDONNER !

    CERTAINS CURES NE SONT PAS BIEN................Et la liste deviendrait interminable.

    un exemple : J'ai fait amitié avec un couple fâché avec leur famille. Depuis 20 ans ne se parlaient point, habitant à côté. Chaque fois qu'ils m'invitaient à prendre un café, cela sortait dans la conversation.... oh un jour je le ferai.........Quelques mois après pour la fête du Sacré Coeur de Jésus en me voyant, elle s'enlève son tablier et me dis, allez, j'y vais me réconcilier avec ma soeur. Et son mari lui répond, je vais avec toi pour pas te laisser seule !

    Merci Seigneur de nous Aimer tant et de nous attendre infiniment !001-copie-4

    « UNE INMENSE PAIXLA VRAIE PURETE DU COEUR »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 2 Septembre 2012 à 08:21

    Bonjour Ana, j'aime beaucoup la parabole des deux fils.... Le temps est gris ce matin, je ne sais pas s'il fera beau plus tard... Bon dimanche, pense à moi pendant la messe, gros bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :