• LE MOI EST UN AUTRE...

     

     

     

     

    Dans la toute puissance, il y a une fusion ou une substitution entre le je et le moi. Il n’y a plus de quête narcissique. Cette quête est terminée, il n’y a plus de manque, plus de vide, c’est la perfection. Mais, comme nous le savons tous, cette idée est une illusion. Nous désirons tous cette jouissance liée à la perfection.

     

    Qui suis-je ? 

     

    Que veux mon moi ?

     

    La personne qui fonctionne de manière toute puissante n’est plus confrontée à ce décalage. Leje et le moi ne font plus qu’un. Plus exactement, nous dirons qu’il y a là une aliénation du sujet à l’image qu’il a de lui-même. De ce fait, il ne peut plus se décentrer de lui-même pour considérer l’Autre. Cette personne ne se rend pas compte de la quête narcissique de l’Autre, elle ne peut pas la voir. Si tel était le cas, elle prendrait en même temps conscience de sa quête inachevée, de son imperfection et, ainsi, casserait sa jouissance.

    Comme personne ne souhaite que la jouissance prenne fin, la personne qui fonctionne de manière toute puissante, qui se croit peut-être toute puissante “préfère” faire de l’Autre un objet et amener cet objet à sa conception personnelle de la perfection. L’Autre n’existe donc plus en tant que sujet pensant mais il devient finalement un objet qui concrétise la pensée de la personne toute puissante.

     

     

     

     

     

    Mes Amis, 

    Je veux vous partager quelque chose qui 

    me tiens au coeur.

     

    Juste sur le regard de Jésus en qui je crois,

    j'ai compris les deux choses essencielles de

    ma vie :

    Qui suis-je ?

     Mon moi, qui veux être ?

     

    Lorsque on a pas connu l'Amour à la

    naissance, on ne trouve aucun regard rassurant...

    Personne m'a dit je t'Aime.

    Sans cela j'ai fait mon chemin, j'ai crus

     

    ce que les autres disaient de moi. 

    J'était comme un petit cheval sauvage.

    Un oncle a dit de moi à quelqu'un :

    " elle fait de sa volonté une loi "

     

    C'est bien moi mes amis. J'était bien ainsi.

    Mais aussi, par le regard de ceux qui ne

    m'ont pas aimé, je me traitais injustement.

     

    Quelq'un qui m'a beaucoup aidé dans ma vie,

    en me laissant au train et lorsque il partait,

    m'a crié devant tout le monde :

    Je t'Aime !

    Je peux vous dire avec des larmes de

    reconnaissance, que ce jour j'ai crus que

    le ciel me tombait sur la tête !

     

    Me sentir Aimé m'a donné envie de devenir

    plus humble.

    Puis, lorsque je rencontrais la personne de Jésus,

    Je n'ai pas eu peur de son regard.

    Mon moi et mon je se posaient sur une balance,

    et elle restait en équilibre.

     

    Et chaque fois que j'ai quitté son regard,

    cette balance se déséquilibrait.

     

     

    suite...

    « DE LA TOUTE PUISSANCE A L'HUMILITEL'AMOUR INCOMPRIS »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Jeudi 3 Mars 2016 à 10:03

      

    Bonjour Ana, tu avais mis la suite, et ce matin il n'y en a pas..

    J'espère que tu vas bien ainsi que Titi..

    Bon jeudi, gros bisous

    2
    Mercredi 2 Mars 2016 à 17:32

    Trés joli,je t'aime comme tu es,bisous

    1
    Mercredi 2 Mars 2016 à 10:05

      

    Bonjour Ana, bel article, qui parle toujours de l'amour que tout le monde recherche sur cette terre..

    Tu sais bien que je t'aime chère petite amie car sans cela je ne passerai pas tous les jours te dire bonjour...

    Bon mercredi, gros bisous de ta vieille amie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :