• LE GRAND SAUT CONFIANCE



    Le vendredi de la 2e semaine de Carême

    Livre de la Genèse 37,3-4.12-13a.17-28. Histoire de Joseph


    Jacob aimait Joseph plus que tous ses autres enfants, parce qu'il était le fils de sa vieillesse, et il lui fit faire une tunique de grand prix. 
    En voyant qu'il leur préférait Joseph, ses autres fils se mirent à détester celui-ci, et ils ne pouvaient plus lui dire que des paroles hostiles. 
    Ils étaient allés à Sichem faire paître le troupeau de leur père. 
    Celui-ci dit à Joseph : « Tes frères gardent le troupeau à Sichem : je vais t'envoyer là-bas. » 
    Joseph partit rejoindre ses frères qui se trouvaient alors à Dotane. 
    Ils l'aperçurent de loin et, avant qu'il arrive près d'eux, ils complotèrent de le faire mourir. 
    Ils se dirent l'un à l'autre : « Voilà l'homme aux songes qui arrive ! 
    C'est le moment, allons-y, tuons-le, et jetons-le dans une de ces citernes. Nous raconterons qu'une bête féroce l'a dévoré, et on verra ce que voulaient dire ses songes ! » 
    Mais Roubène les entendit, et voulut le sauver de leurs mains. Il leur dit : « Ne touchons pas à sa vie. » 
    Et il ajouta : « Ne répandez pas son sang : jetez-le dans cette citerne du désert, mais sans le frapper. » Il voulait le sauver de leurs mains et le ramener à son père. 
    Dès que Joseph eut rejoint ses frères, ils le dépouillèrent de la tunique précieuse qu'il portait, 
    ils se saisirent de lui et le jetèrent dans la citerne, qui était vide et sans eau.
    Ils s'assirent ensuite pour manger. En levant les yeux, ils virent une caravane d'Ismaélites qui venait de Galaad. Leurs chameaux étaient chargés d'aromates, de baume et de myrrhe qu'ils allaient livrer en Égypte. 
    Alors Juda dit à ses frères : « Quel profit aurions-nous à tuer notre frère et à dissimuler sa mort ? 
    Vendons-le plutôt aux Ismaélites et ne portons pas la main sur lui, car il est du même sang que nous, c'est notre frère. » Les autres l'écoutèrent. 
    Quand la caravane arriva, ils retirèrent Joseph de la citerne, ils le vendirent pour vingt pièces d'argent aux Ismaélites, et ceux-ci l'emmenèrent en Égypte. 

     

                                                     Trait de séparation entre les textes Courbe logo

     

    Dans l'histoire de la Bible, on peut voir, comme Dieu agit lorsque tout parait un désastre.

    Nous allons le voir dans cette histoire du jeune Joseph vendu par ses frères. On voit que même les frères vont profiter de la merveille que Dieu va accomplir a travers lui. Vous pouvez lire son histoire... elle est magnifique !!!

    Dieu n'a pas la même logique que nous. Nous le voyons dans la Bible mais aussi dans nos vies.  Nous pouvons voir comme Dieu a changé le chemin de l'apôtre Paul.

    Notre vie dépends de Dieu. Il a un plan pour nous. Dans sa patience de Père, Il attendra le temps qu'il faudra pour que notre coeur se tourne vers lui. Seul si nous acceptons de nous remettre dans ses mains alors Il agira. Nous mêmes serons étonnés. Mais cela ne se fais pas comme par "magie " Hier nous voyions Jésus dans son agonie à Gethsemani. Lui même a tremblé, car il voyait ce qui allait se passer. Pierre le reniera même trois fois. Et pourtant c'est à Lui qu'Il remettra les clés de son Église. 

    Se remettre entre ses mains c'est un saut, un plongeons dans la confiance. C'est cela que je tâche de vivre en ses moments mes amis. Mais je compte sur vos prières. La prière a une grande force.  

     

    SAUT DANS LA           CONFIANCE !



    « MON SEIGNEUR ET MON PERE !NOTRE TRES CHERE MAMIE LUCETTE »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Mars 2013 à 18:19
    sylvie

    bonsoir,

    bien que je ne sois  pas aussi impliqué que toi dans  la regligion chrétienne même en étant de cette confession, je dois dire que j'a pris du plaisir à lire ce texte.

    bise et bon w.e

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :