• LE CHRIST MEDECIN

     

    Le Christ médecin

      

        « La belle-mère de Simon était couchée ; elle avait de la fièvre. » Puisse le Christ venir dans notre maison, entrer et guérir d'une seule parole la fièvre de nos péchés. Chacun d'entre nous est pris de fièvre. Chaque fois que nous nous mettons en colère, nous avons de la fièvre ; tous nos défauts sont autant d'accès de fièvre. Demandons aux apôtres de prier Jésus afin qu'il vienne auprès de nous et qu'il nous prenne la main ; car dès qu'il aura touché notre main, la fièvre disparaîtra.

          C’est lui le vrai, le grand médecin, le premier de tous les médecins. Moïse est un médecin, Isaïe et tous les saints sont des médecins ; mais Jésus, lui, est le premier de tous les médecins. Il sait parfaitement prendre le pouls et sonder les secrets des maladies. Il ne touche ni l'oreille, ni le front, ni aucune autre partie du corps, mais il prend la main…, c’est-à-dire les œuvres mauvaises. Il guérit d’abord les œuvres, puis la fièvre disparaît.  

     

      

     

    Le savons nous que nous pouvons devenir des

    vrais medecins pour les autres ?

    Et pourtant c'est un trés bon rémede que d'être

    là avec le malade, celui qui souffre.

    Je trouve que parfois, c'est presque plus 

    actif qu'un médicament.

    Tenir la main du malade sans besoin de parler.

    Faire acte de présénce pour un dépresif. Cela peut

    même l'empêcher de passer à acte.

    Le Chris. Nous savoir dans sa présénce, lui

    le meilleur médecin.

     

    Je dois vous avouer que en ce jour je vis un

    moment difficile. La personne que j'aime

    profondement a sans doute un cancer. C'est presque

    mon père. Mais il est silencieux. Il faut respecter

    son besoin de solitude. Pas imaginable de pouvoir

    parler avec lui et faire une conversation.

     

    Je sais que Jésus est dans son coeur. Je sais 

    qu'il l'a mis dans mon chemin pour nous faire

    du bien mutuellement, car la même absence

    de famille chacun.

    Je sais qu'il ira au Ciel. 

    Cependant lorsque je vien d'aprendre de quoi

    on va l'opérer, et pourquoi tans des mystères

    de la part des médecins. 

    Je trouve ce monde de médecins parfois

    rigide. 

    Il sont presque habitués à la mort. 

     

    Comme lui dire à mon malade, nous allons nous

    battre ensemble...on lui a rien dit !

    Comme lui porter de l'aide profonde ?

    C'est un moment que je n'ai jamais vécu.

    Ce n'est pas un enfant que je porrais prendre

    dans mes blas. C'est un homme de 79 ans 1m90cm

    assez "sauvage" dont la douceur est bien là 

    mais caché. 

    Comment se fait-il que ayant la foi j'experimente

    une profonde souffrance. De la peur.

    Comment ? alors que je sais que je le retrouverai

    au Ciel ? 

    Il faut consentir que je suis humaine, sensible,

    attaché par la tendresse à sa présénce, même

    de quelques minutes par jour, tellement il

    veut rester seul. 

    L'autre jour il m'a dit oui, parfois j'ai peur, 

    de l'agoisse....trés peu !

     

    Voila pour ce soir, je ne peux m'exprimer plus.

    Je compte sur votre prière. Et je suis sûre

    de Jésus...il va nous donner SA FORCE.

     

     

     

    MON SEIGNEUR ET MON DIEU

     

     

     

    GOD BLESS YOU TO

     

     

    « L'AMOUR ET L'HAINECHRETIENS SOS PRIERE !!! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    4
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 01:44

    Bonsoir nani  mon temps de pause je viens te faire un petit coucou.

    Il n'y a pas de mot, juste te serrer dans mes bras courage que le Seigneur te donne toute la force que, Lui seul sait que tu as besoins pour surmontez ces épreuves.

    Je te partage ce magnifique psaumes.

    Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort je ne crains aucun mal, car tu es avec moi.

    Psaume 23 .4

    Nous sommes 4 filles récemment nous avons perdu nos deux parents sur un mois de temps, nous avons  repris notre papa, pour la clinique il n'avait que quelques jours a vivre. Nous l'avions garder un  ans près de nous en soins palliatif. Notre maman a participer avec nous  vers la fin les beau-fils  dormaient chacun a leurs tour pour nous alléger nous avons chanter le cantique qu'il aimait tant

    Oh prends mon âme prends là Seigneur. Au moment de passer

    par « la vallée de l'ombre de la mort » 

    nous avons reçu la grâce d'être libres de toute crainte, car Jésus, notre Sauveur Personnel  était  là. Alors, quand notre sentier passera par la "vallée de l'ombre", dans la vie ordinaire ou au 

    seuil de l'éternité, nous aussi, connaissant bien notre Sauveur personnel, et l'aimant fort, nous  saurons dire, nous pourrons dire, nous dirons,  avec une confiance sereine:

    Jésus, dans la vallée, TU es avec moi!

    Un mois après notre maman est morte de chagrin ils avaient 87 ans amoureux comme au premier jour.

    Ma très chère nani que le Seigneur le Dieu vivant t'entoure de ses bras d'amour.

    Chérissons Sa présence, répondons a Son amour par le nôtre en L'aimant et en nous aimant les unes  et les autres.

    Je t'embrasse bien fort bisous. 

    Avec  toute mon affection.

    Petit coeur M@lou

    3
    Jeudi 4 Septembre 2014 à 07:52

    Bonjour Ana, je suis désolée de savoir que Papy a un cancer, il faut espérer que l'opération se passera bien et qu'il se remettra de cette terrible maladie... Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir... Je penserai bien à lui... Tiens lui la main, ta force se transmettra en lui.. Je t'embrasse de tout cœur....

    2
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 21:13

    C'est encore moi !

    tu sais mon mari est parti d'un cancer le 22 mai, cela a été très vite, quand j'ai vu les échographies le 30 avril,  j'ai compris de suite çà a été un chamboulement complet en quelques semaines, tout se mélangeait dans ma tête, les IRM le 12 mai confirmaient le diagnostic et puis le 15 mai  première chimio, jusque là il était fatigué mais debout deux jours plus tard cela a été la descente   d'adulte il devenait bébé avec tout ce que cela comporte je me suis donnée au maximum pour qu'il puisse s'en sortir j'étais près de lui au  maximum ,je lui tenais la main et je priai pour qu'il ne souffre pas, durant tout ce temps j'espérai et j'avais confiance aux médecins , chirurgiens, à tout le personnel ; la suite je te l'ai déjà dite. Je pense que le dialogue avec les médecins est très important , le fait de tout savoir et comprendre le pourquoi de ces traitements aide beaucoup et de faire venir un prêtre c'est aussi important nous sommes tous enfants de Dieu même si la personne dit ne pas y croire car au fond d'elle même il y a une petite lumière qui la met en doute.

    Amitié  bises

     

    1
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 20:49

    Bonsoir Nani

    Chaque mercredi avec mon amie Gène c'est un peu ce que nous faisons avec nos ainés parfois ce n'est pas facile , aujourd'hui , une personne se sentant vraiment isolée de sa famille se mit à pleurer, bien que nous essayons de lui donner du réconfort  nous ne  remplacerons jamais leurs enfants, nous le rassurons en lui disant que nos visites peuvent  lui apporter un peu de bonheur, de distractions mais  pour moi cela ne sonne pas clair Je ne peux que prier pour cette personne  afin que Jésus l'apaise de ses tourments.

    Merci à toi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :