• LE BIEN-AIME ARRIVE !!!

     

    

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    cerf

     

    Quatrième Dimanche de l'Avent
    Commentaire du jour
    Bienheureux Guerric d'Igny (v. 1080-1157), abbé cistercien
    2e Sermon pour l'Avent, §1-2 ; SC 166 (trad. SC p. 104s rev.)

     

    « Voici mon bien-aimé qui vient ! Il escalade les montagnes, il franchit les collines » (Ct 2,8)

    « Voici le Roi qui vient : accourons au-devant de notre Sauveur » (liturgie de l'Avent). Salomon a fort bien dit : « Le messager d'une bonne nouvelle venant d'un pays lointain, c'est de l'eau fraîche pour l'âme assoiffée » (Pr 25,25). Oui, c'est un bon messager celui qui annonce l'avènement du Sauveur, la réconciliation du monde, les biens du monde à venir. « Qu'ils sont beaux, les pas de ceux qui annoncent la paix, qui annoncent la bonne nouvelle ! » (Is 52,7)...

    De tels messagers sont une eau rafraîchissante et une boisson salutaire pour l'âme assoiffée de Dieu ; en vérité, celui qui annonce l'arrivée du Seigneur ou ses autres mystères nous donne à boire « les eaux puisées dans la joie aux sources du Sauveur » (Is 12,3). C'est pourquoi il me semble qu'à celui qui porte cette annonce...l'âme répond avec les paroles d'Élisabeth, parce qu'elle était abreuvée du même Esprit : « Comment m'est-il accordé que mon Seigneur vienne à moi ? Car dès l'instant où le son de ton message a frappé mes oreilles, mon esprit a tressailli de joie en mon cœur, impatient d'aller à la rencontre de Dieu son Sauveur ».

    En vérité, mes frères, c'est dans l'exultation de l'esprit qu'il faut aller à la rencontre du Christ qui vient... « Mon sauveur et mon Dieu ! (Ps 42,5) Avec quelle condescendance tu salues tes serviteurs, et encore plus, tu les sauves !... Tu nous as donné le salut non seulement par des paroles de paix, mais par le baiser de paix : c'est-à-dire en t'unissant à notre chair ; tu nous sauves par ta mort sur la croix. » Que notre esprit exulte donc dans un transport de joie, qu'il coure au-devant de son Sauveur qui vient de si loin, en l'acclamant par ces paroles : « Seigneur, sauve-moi ; Seigneur, donne la victoire ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur » (Ps 117,25-26).

                                        10759749-illustration-de-feuilles-de-houx-et-de-baies-avec-

    Que rien puise venir enlever la JOIE ET LA PAIX. Il vient pour nous tous, sans aucune exception. Mais c'est vrai qu'il a un faible devant les petits, les pauvres. Nous ne sommes pas parfaits mais Lui vient redresser le chemin tortueux, donner de l'eau à ceux qui ont soif. Réchauffer le coeur de celui qui souffre. A Noël il y a toujours des belles choses gratuites. Sachons reconnaître la Bonté du donateur. Qu'il trouve des coeurs qui l'attendent.

    N'oublions pas la chaise du pauvre. Même si personne l'occupe, ce geste sera bénit par Celui qui la verra.

    Pensons aux malades, aux enfants dans les hôpitaux. Ceux qui sont loin de leur pays. Que notre coeur soit ouvert pour les accueillir dans la prière.

     

    C'est vrai que Jésus a choisi les bergers comme les premiers invités à sa naissance. 

    Depuis des années je passe Noël avec des personnes SDF, ceux qui n'ont pas de famille. Ils sont devenus ma famille, puisque je n'en ai pas. Nous avons la Messe ensemble et après un super repas. La salle à manger est pleine. Je n'ai jamais vu des visages assombris, ils sont joyeux. Quel leçon ! C'est un grand jour pour tous.

    Seigneur que Victor soit de nôtres pour Noël.  Merci !

    « COMENTAIRE DE L'EVANGILE DE CE JOURAVEC JESUS NOUS AVONS TOUT !!! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    2
    Lundi 24 Décembre 2012 à 08:12

    Bonjour Ana, je te souhaite de passer un bon réveillon de Noel avec les plus démunis qu'il y a sur terre!... Je te fais de gros bisous

    1
    Lundi 24 Décembre 2012 à 01:25
    Gilbert

    Bonsoir Ana,

     

    Merci pour ce beau témoignage, J’espère de tout cœur qu’en cette veillée de Noël, de nombreuses personnes qui ne connaissent pas encore bien Jésus l’accepteront dans leur cœur. Le royaume des cieux est une immense et incommensurable famille

     

    "De même, je vous le dis, il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent." Luc 15:10  

     

    Je suis sûr que notre famille céleste est dans la joie en cette veille de Noël.

     

    Bonne journée à tous. Gilbert.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :