• LA VIERGE MARIE ET.... "la peur de la fin du monde"

             

     fra angelico 095-1178383747ANNONCIATION

     

     

     



     

    Férie de l'Avent : semaine avant Noël (21 déc.)

    Commentaire du jour
    Saint Ambroise (v. 340-397), évêque de Milan et docteur de l'Église
    Commentaire sur l'évangile de Luc, II,19s ; SC 45 (trad. SC, p. 81s rev.)

     

    « Marie se leva et partit en hâte pour la montagne »

    Il est normal que tous ceux qui veulent qu'on les croie donnent des raisons de croire. C'est pourquoi l'ange...a annoncé à Marie, la vierge, qu'une femme âgée et stérile devenait mère, montrant ainsi que Dieu peut faire tout ce qui lui plaît. Dès que Marie l'a appris, elle est partie vers les montagnes — non par manque de foi en la prophétie, ni par incertitude devant cette annonce, ni par doute..., mais dans l'allégresse de son désir, pour remplir un devoir religieux, dans l'empressement de la joie. Désormais remplie de Dieu, comment pouvait-elle ne pas s'élever en hâte vers les hauteurs ? Des raisonnements lents sont étrangers à la grâce de l'Esprit Saint.

    Jusque-là Marie vivait seule, retirée du monde extérieur : elle n'a pas été retenue par sa pudeur de partir en public, ni par les escarpements des montagnes de réaliser son dessein, ni par la longueur du chemin du service à rendre. Cette vierge se hâte vers les hauteurs, une vierge qui pense à servir et qui oublie sa peine ; la charité fait sa force...; elle quitte sa maison et elle part... Vous avez appris la délicatesse de Marie ; apprenez aussi son humilité. La cadette vient vers l'aînée..., ce qui est supérieur vient à ce qui est inférieure : Marie à Elisabeth, le Christ à Jean, comme plus tard le Seigneur viendra se faire baptiser par Jean pour consacrer le baptême. Et tout de suite se manifestent les bienfaits de l'arrivée de Marie et de la présence du Seigneur, car « dès qu'Elisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit dans son sein et elle fut remplie de l'Esprit Saint »... Les deux femmes parlent de la grâce qui leur est faite ; les deux enfants réalisent cette grâce et entraînent leurs mères dans ce mystère de la miséricorde.

     

                                                  +

     

    Le commentaire de l'évangile d'aujourd'hui, est presque la réponse à ses soit disant prophéties, sur la fin du monde d'aujourd'hui.

    La Vierge Marie est le modelé de la Foi. Le commentaire nous aide à mieux comprendre l'humilité de Marie.

    Je ne suis pas trop au courant, mais parai-t-il que certaines personnes avaient pronostiqué la fin du jour pour aujourd'hui. Cela dénote une manque d'humilité et d'abandon entre les mains de Dieu. Cela veut dire la peur qu'ils ont de l'inconnu.

    Nous Sommes dépendants de Dieu notre Créateur. Ce que lui veut pour nous, ce n'est pas la peur, l'angoisse. Je suis frappée par la quantité des suicides. Même des enfants, des jeunes. Devant la peur, on veut la fuir et on se suicide. 

    Je suis une créature humaine qui connais la peur aussi. Mais dans le chemin de la foi, il y a un autre "mécanisme " Le secret n'est pas caché. C'est tourner le regard pour le fixer en Dieu qui m'Aime tant. Dieu nous Aime et il veut que le bien pour chacun de nous. Même si nous traversons des épreuves, Il est toujours là près de nous. Donnez-nous Seigneur un coeur confiant. Amen

    « NAISSANCE DE JEAN LE BAPTISTECOMENTAIRE DE L'EVANGILE DE CE JOUR »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    2
    Samedi 22 Décembre 2012 à 09:40

    Bonjour Ana, très beau texte... La fin du monde, je n'y croyais pas... Et de toute façon, il faudra bien un jour que notre vie terrestre s'arrête pour commencer une autre vie auprès de notre Seigneur!... Bonne journée, chère petite amie, gros bisous

    1
    Vendredi 21 Décembre 2012 à 20:29
    Gilbert

    Bonsoir Ana

     

    Je te remercie pour ce beau texte qui rend gloire à Dieu. C’est vrai nous sommes des créatures, mais nous ne sommes pas seules. Jésus enseigne : " Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. " Jean 10 : 27 lorsque nous entendons la voix du Sauveur, alors l’espoir renaît, et avec l’espoir la confiance. Oui le Seigneur nous aime Lui qui a souffert la mort pour notre Salut.

     

    Bonne soirée à tous Gilbert.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :