• LA MONTAGNE DE DIEU

     

    Premier livre des Rois 19,9a.11-13a.
     

     

    Lorsque le prophète Élie fut arrivé à l'Horeb, la montagne de Dieu, il entra dans une caverne et y passa la nuit.
    La parole du Seigneur lui fut adressée : « Sors dans la montagne et tiens-toi devant le Seigneur, car il va passer. » A l'approche du Seigneur, il y eut un ouragan, si fort et si violent qu'il fendait les montagnes et brisait les rochers, mais le Seigneur n'était pas dans l'ouragan ; et après l'ouragan, il y eut un tremblement de terre, mais le Seigneur n'était pas dans le tremblement de terre ;
    et après ce tremblement de terre, un feu, mais le Seigneur n'était pas dans ce feu ; et après ce feu, le murmure d'une brise légère.
    Aussitôt qu'il l'entendit, Élie se couvrit le visage avec son manteau, il sortit et se tint à l'entrée de la caverne.

     

     

     

    Mes amis, quel belle cette lecture qui nous offre

    la liturgie de ce dimanche.

    Combien est difficile de trouver un coeur à coeur

    avec notre Seigneur !

    Et pourtant, il est dans notre être profonde,

    là où personne peux aller...sauf Lui et nous.

    Dieu parfois dans certains

    moments où nous avons le coeur dolori...

    se montre... c'est un peu le prix de la douleur.

    C'est dans ces moments où personne peu nous

    consoler. Où nous nous mettons à l'écart.

    Nous voyons les animaux lorsque ils souffrent, ils se

    mettent à l'ecart. J'ai observé cela.

    C'est dans cet état là que notre être peut faire 

    silence.

    Un vrai silence, sans recherche de rien, car

    rien peut nous apaiser.

    Il nous faut du silence...

    C'est tellement difficile pour la créature

    de ce monde de faire silence. 

    C'est pour cela que Dieu nous cherche dans

    ce lieu de notre âme, et dans un état de pauvreté.

    Jésus aprés la rencontre de la foule, il se retira dans

    un lieu à l'ecart. C'est sa force ce silence avec son

    Père.

    L'Evangile de ce jour, nous raconte que les disciple,

    etaint allé dans la barque en mer.

     

    Puis eux voient quelqu'un qui viens vers eux 

    en marchant sur les eaux.

    Cela nous dit aussi que cela se passait vers la fin de

    la nuit. Donc, Jésus avait prié son Père toute la nuit.

    Puis un vent se leva et les vagues se lévaient.

    C'est alors qu'il voient une figure qui vient vers 

    eux en marchant sur l'eau. Alors Pierre et  les 

    autres eurent peur. "C'est un fantôme ?"

    Et Jésus leur dit CONFIANCE, n'ayez pas peur, c'est

    moi !

    C'est la peur qui nous fait sortir de la confiance.

     

    Mais c'est alors, que nous pouvons le mieux crier

    Seigneur aidez-moi !

     

    C'est le moment de Dieu. C'est alors que notre

    coeur peut ecouter.

    Ce moment, est " un vide de tout"

    Une brise légère... Et seul Dieu peut le remplir

    COMPLETEMENT.

     

    SEIGNEUR, SOIS MON SOUTIEN !!!

     

    Bénissons le Seigneur de ces moments

     

     

     

    la présence de Dieu transforme notre âme

     

     

     

    Monastère de Sainte Catherine dans le desert

     

     

     

    SEIGNEUR FAIT EN MOI

     

    UN ESPACE DE SILENCE

     

     

     

     

     

    « UN TEMOIN DE LA FOI QUI CHOQUE...SAINTE CLAIRE D'ASSISE... JOIE DE LA PAUVRETE EVANGELIQUE »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Vendredi 15 Août 2014 à 15:16

    Bonjour ?,

    J'admire ton blog et ton courage pour le faire, surtout par les temps qui courent !!!

    Encore mille félicitations. Je reviendrai, car le visiter en une fois, pour moi ce n'est pas possible.

    Amitiés

    Johnny1938

    1
    Lundi 11 Août 2014 à 10:56

    Bonjour Ana, c'est dans le silence que l'on ressent le mieux la présence de Jésus, laissons le entrer dans notre cœur et diriger notre vie... Hier nous avons passé une magnifique journée en compagnie de Jérémy et de Valou à la plage... J'en remercie le Seigneur !... Bon début de semaine, gros bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :