• LA MAIN DE JESUS

     

    « Jésus étendit la main, le toucha et lui dit :

     Je le veux,sois purifié ' »

        

      Oh, que j'admire cette main ! Cette « main de mon Bien-Aimé, d'or rehaussé de pierreries » (Ct 5,14). Cette main dont le contact délie la langue du muet, ressuscite la fille de Jaïre (Mc 7,33 ;5,41) et purifie le lépreux. Cette main dont le prophète Isaïe nous dit : « Elle seule a fait tous ces prodiges ! » (66,2)

          Étendre la main, c'est donner un présent. Ô Seigneur, étends ta main — cette main que le bourreau étendra sur la croix. Touche le lépreux et fais-lui largesse. Tout ce que ta main touchera sera purifié et guéri. « Il toucha l'oreille de Malchus, dit saint Luc, et le guérit » (22,51). Il étend la main pour accorder au lépreux le don de la santé. Il dit : « Je le veux, sois guéri » et aussitôt la lèpre est guérie ; « tout ce qu'il veut il le fait » (Ps 113B,3). En lui, rien ne sépare vouloir et accomplir.

          Or, cette guérison instantanée, Dieu l'opère chaque jour dans l'âme du pécheur par le ministère du prêtre. Le prêtre a un triple office : il doit étendre la main, c'est-à-dire prier pour le pécheur et avoir pitié de lui ; il doit le toucher, le consoler, lui promettre le pardon ; il doit vouloir ce pardon et le donner par l'absolution. Tel est le triple ministère pastoral que le Seigneur confie à Pierre quand il lui dit par trois fois : « Sois le pasteur de mes brebis » (Jn 21,15s).  

    - Saint Antoine de Padoue -

     

    LA MAIN DE JESUS

     

     

    Mes Amis, J'étais à une centaine de métres. J'habite

    à Vincennes. Cela m'a bien choqué lors du dénuement

    de la prise d'otages. J'ai mal à l'estomac. 

    De la violence, des blesses et de morts. 

     

    Dieu souffre aussi de nous voir dans un tel état.

    J'espère que cela qui nous a bien marqué, nous aide 

    à vivre plus fort dans l'unité les uns avec les autres.

     

    Je ne sais ni peux dire plus aujourd'hui. 

    Une pensé fraternelle aux familles des personnes décédés.

     

     

     

     

    En tout cas, nous devons; et pour ce qui me concerne je le  

    veux de tout mon coeur, de pas me laisser enlever

    l'Amour pour TOUS. NOUS TOUS SOMMES

    DES FRERES. Je suis triste aussi, pour ceux qui ont commis

    ces crimes atroces. 

     

     

     

    GOD BLESS YOU

     

     

    « LA FORCE DE NOTRE LIBERTELES SEPT PAROLES DE JESUS EN CROIX »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    2
    Samedi 10 Janvier 2015 à 12:26

    Bonjour Ana

    je ne suis pas les infos a la tv,je rends grâce a Dieu que tu sois toujours la,on ne sait jamais dans ces cas la ce qui peut arriver et comment ça dégénère..;gloire a Dieu,notre bien aimé

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    Samedi 10 Janvier 2015 à 09:27

    Bonjour Ana, j'ai pensé à toi hier lorsque j'ai vu à la télé l'attentat qui avait eu lieu à Vincennes, j'ai dit à Sylvie : c'est là qu'habite Ana...

    Après ces tragiques événements, il est bon de rester vigilants car on ne sait pas ce que peuvent faire encore ces barbares...

    Que Dieu nous vienne en aide !....

    Bon samedi, gros bisous chère petite nani

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :