• LA CHAIR EST PRECIEUSE AUX YEUX DE DIEU

     

     

     

    « Il n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants »

       

       La chair est précieuse aux yeux de Dieu, il la préfère entre toutes ses œuvres, donc ce serait normal qu'il la sauve... Ne serait-ce pas absurde que ce qui a été créé avec tant de soin, ce que le Créateur considère comme plus précieux que tout le reste, cela retourne au néant ?  !!!

          Quand un sculpteur ou un peintre veulent que les images qu'ils ont créées demeurent afin de servir leur gloire, ils les restaurent lorsqu'elles sont abîmées. Et Dieu verrait son bien, son œuvre, retourner au néant, ne plus exister ? Nous appellerions « ouvrier de l'inutile » celui qui bâtirait une maison pour la détruire ensuite ou qui la laisserait s'abîmer quand il peut la remettre debout. De la même façon, n'accuserions-nous pas Dieu de créer la chair inutilement ? Mais non, l'Immortel n'est pas ainsi ; celui qui par nature est l'Esprit de l'univers ne saurait être insensé !... En vérité, Dieu a appelé la chair à renaître et il lui a promis la vie éternelle.

          Car là où on annonce la Bonne Nouvelle du salut de l'homme, on l'annonce aussi pour la chair. Qu'est-ce que l'homme en effet, sinon un être vivant doué d'intelligence, composé d'une âme et d'un corps ? L'âme toute seule fait-elle l'homme ? Non, c'est l'âme d'un homme. Appellera-t-on « homme » le corps ? Non, on dit que c'est un corps d'homme. Si donc aucun de ces deux éléments n'est à lui seul l'homme, c'est l'union des deux qu'on appelle « l'homme ». Or c'est l'homme que Dieu a appelé à la vie et à la résurrection : non pas une partie de lui, mais l'homme tout entier, c'est-à-dire l'âme et le corps. Ne serait-ce donc pas absurde, alors que tous deux existent selon et dans la même réalité, que l'un soit sauvé et pas l'autre ?

    Saint Justin (v. 100-160), philosophe, martyr

     

     

    Ne serait-ce pas absurde que ce qui a été créé avec tant de soin, ce que le Créateur considère comme plus précieux que tout le reste, cela retourne au néant ?  

     

    Mes Amis, que je suis heureuse d'avoir trouvé ce commentaire de St Justin !

    C'est justement ce que je comprend et que je n'ai pas su comme l'exprimer.

    L'un concerne la naissance de tout enfant. Un être Sacré qui n'appartient pas à la

    sciencia mais a son CREATEUR

     

     

    DIEU PLEURE LORSQUE SES ENFANTS SONT TUES DANS LE VENTRE 

    MATERNEL

    Sous pretexte " mon corps m'appartienne ! * Ok mais pas celui de la 

    créature Sacré aux yeux de Dieu.

     

    J'ai vécu cela et j'ai porte les estigmates

    Puis, comment l'oeuvre de Dieu si merveilleuse et belle, tomberait-elle dans le néant ?

    Comment penser qu'aprés la vie sur terre, Dieu voudrait pour nous

    une disparaison dans le néant ?

    Nos corps Réssusciterons comme le Christ lui-même. 

    ON EST CREE POUR LA VIE ET LA VIE ETERNELLE

    Qu'est-ce que l'homme en effet, sinon un être vivant doué d'intelligence,

    composé d'une âme et d'un corps ?

     

    Tout être est une histoire SACREE. Precieux.

    Nous vivons dans un monde tournée vers la violence,

    où l'homme agresse un autre homme, ou femme,

    sans aucun respect. ...toujours

    le même écho...

    Comment traiter ce temple de notre corps ? 

    Comment l'alimentons nous. Pourquoi les drogues ?

    Pourquoi le maltraiter à cause de la " mode " ?

    Pourquoi la maltraitence des personnes âgées ?

    Pourquoi des enfants meurent manque de nourriture ?

     

     

    kailash_satyarthi-2014-750

     

    "Il m’a battue jusqu’à ce que mon corps soit enflé de partout et que je sois incapable de me lever pendant quatre jours. »

     

    « Ma tante m’a confiée à une marchande de charbon. Je devais m’occuper de ses 4 enfants, faire la vaisselle et surtout porter l’eau de la fontaine à la maison chaque jour des dizaines de fois pour les besoins du ménage, la lessive, le bain de toute la famille »

    « Il (son père) m’a emmenée à Tai-Pei et m’a vendue à une tenancière de bordel. J’avais juste 13 ans et je ne savais pas ce qui m’arrivait. »

     

     

     

    http:  www francevaleurs org V1 jpg La violence: une fatalité

    Prière

    Dieu, nous voulons choisir une vie de non-violence et en témoigner :

    Dire du bien de l’autre et non pas le blesser.

    Être la voix qui nous appelle mes bien-aimés.

    Être compassion au cœur même de la compassion.

    Rechercher ce qui doit être fait plutôt que les résultats.

    Réclamer la justice mais fuir la vengeance qui assassine.

    Lancer étoile après étoile dans un ciel assombri.

    Tendre la main assez loin pour atteindre l’inaccessible.

     

     

     

     

    AIMONS-NOUS

     

    LES UNS 

     

    AUX AUTRES...

     

    « LA MAISON DE DIEU ?L'AMOUR ROI »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 10:02

    Bonjour Ana, très bel article sur le don que Dieu nous a fait en nous créant... Dieu nous aime et nous protège tout au long de notre vie.. Nous ne saurons jamais assez le remercier de tout ce qu'il fait pour nous .... Bonne journée dans la paix du Seigneur... Gros bisous

    1
    Samedi 22 Novembre 2014 à 20:03

    Bonsoir Nani,

    La violence ne vient pas du ciel mais de l’enfer, et tous ceux qui usent de violence appartiennent à l’enfer. Je vais un peu mieux aujourd’hui, merci pour tes conseils la tisane est toujours bonne lorsque l’on se sent pas bien. Bonne soirée Nani en Jésus Christ notre Seigneur.

    Ton frère dans le Seigneur.

    Gilbert.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :