• L’appel à la paix et à l’unité de Robert Schuman

    Afficher l'image d'origine

    Robert Schuman

    Homme d'Etat

    Jean-Baptiste Nicolas Robert Schuman, né le 29 juin 1886 à Luxembourg et mort le 4 septembre 1963 à Scy-Chazelles, est un homme d'État français. 
     
    Décès : 4 septembre 1963, Scy-Chazelles

     Intercesseur pour la nouvelle Europe

    En 1950 déjà, le père de la construction européenne semblait nous parler à nous Européens du XXIe siècle.

    L’appel à la paix et à l’unité de Robert Schuman nous montre que nous sommes acteurs et avons un rôle dans cette construction. « L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d’abord une solidarité de fait. » Il écrivait ces mots alors que l’Église célébrait en 1950 l’année jubilaire convoqué par le pape Pie XII, anniversaire de notre Rédemption. Aujourd’hui, à l’occasion du jubilé extraordinaire de la Miséricorde, il est bon de se souvenir que nous sommes « ces pierres vivantes ».

    Robert Schuman, un homme politique atypique

    Il était un personnage solitaire et austère, aux allures de moine selon le journaliste du Monde, Jacques Fauvet. Modeste et discret, effacé, Robert Schuman avait conscience de n’être qu’un piètre orateur. Il faisait cependant preuve d’humour et de rigueur dans ses discours. Il émanait de lui une force intérieure et sait faire preuve d’un courage politique. Il a surtout été l’homme politique qui a le plus aidé, dès 1945, à la réconciliation de la France avec l’Allemagne, en mettant en pratique l’Évangile qui faisait vivre ce fervent catholique, profondément cultivé. Schuman allait discrètement à la messe tous les jours, très tôt le matin, et il récitait la prière du bréviaire.

    Cet homme avait, jusque dans le détail, le sens de l’intérêt collectif : il étonnait les fonctionnaires avec son habitude d’éteindre lui-même les lumières dans les couloirs du ministère par souci d’économie… Plus important encore, il faisait passer ses convictions avant sa carrière, acceptant de prendre des risques pour défendre un projet qui lui paraissait utile et juste, ce qui lui donne une certaine liberté dans son action politique.

    Un rythme intérieur qui échappait aux agitations de l’action

    Comme le soulignait François Mitterrand le 25 mai 1986 à l’occasion du centenaire de la naissance de Robert Schuman, le « Père de l’Europe » : « Homme public, sa vie obéissait à un rythme intérieur qui échappait aux agitations de l’action. Membre de son gouvernement, je l’ai vu tel qu’il était, levé tôt le matin, abordant son travail le bureau vide de tout papier, après une longue méditation quotidienne que nul n’aurait osé troubler. »

    Sur un chemin de sanctification

    Laïc consacré, prophétisant ainsi ce que Vatican II proposera comme chemin de sanctification, Robert Schuman est aujourd’hui un précieux recours pour accompagner et guider nos politiques sur le chemin de la Paix et de l’Unité.

     

     

    Dans ces temps si troublés, nous pouvons trouver

    de vrais repères dans cet homme d'etat :

     Robert Schuman.

    Je trouve cette video assez intéresante

    et éclairante. C'est bien de perdre un peu

    de notre temps pour regarder ce qui peux nous

    encourager. Je découvre cet grand homme, cette

    belle âme.

     

     

     

     

     

    L’appel à la paix et à l’unité de Robert Schuman

    « SE LAISSER REGARDER PAR L'AMOURAux amis bipotes de la planète. »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    8
    Samedi 2 Juillet 2016 à 07:48

    Bonjour Ana, je vois que Monia t'a déposé deux commentaires !...

    Bon samedi, gros bisous

    7
    Samedi 2 Juillet 2016 à 01:08

     Chère Nani j'avais oublié de te déposer

    mon petit calendrier Juillet

    Chez nous il ne fait pas bien beau

    Des averses depuis plusieurs jours

    Je te fais de gros bisous

      • Samedi 2 Juillet 2016 à 13:03

        Merci Monia,

        je suis passé chez toi et tu ne peux pas savoir la joie de ton passage.

        bisous nani

    6
    Samedi 2 Juillet 2016 à 00:07

    Coucou ma Nani,

    oh je n'ai pas pu prendre de repos ces derniers temps, mais par contre j'ai dormi 9h cette nuit ça m'a fait du bien.

    Mais j'ai usé toute cette énergie en faisant en cuisinant ce matin je l'use vite (avec la fibromyalgie) mais après un petit repos l'après-midi j'ai pu continuer le travail piscine.

    Hier j’ai passé plus de 2h30 dans ma piscine pour aspirer des milliers de mouches diverses et variées et même des araignées et il en reste encore mais je n’en pouvais plus. J’étais en hypothermie malgré la combinaison, l’eau est à un petit 25° et on rajoute encre de l’eau car il faut dès que ça n’aspire plus faire un back-wash,  pour nettoyer le filtre et changer la chaussette c’est ce qu’on met un bouts de l’aspirateur pour que les mouches n’aillent pas dans le filtre.

     

    Et tout à l’heure j’ai recommencé, (et la météo annonçait des averses de 14h à 23h !! Mais  c’était  comme hier on n’en a pas vu la couleur mais il semble qu’il a plus cette nuit).

     

    Alors le repos !! hum !! Surtout que j’ai ma fille qui vient dimanche et demain je n’aurai pas le temps de terminer. Elle vient avec son maillot mais quand elle va voir que l’eau est à un petit 25° elle me regardera la finir enfin j’espère qu’elle sera au point. Même s’il faut nettoyer de temps en temps.

     

    Passe un bon weekend  et de gros bisous plein d'amitié et d'affection.

     

    5
    Vendredi 1er Juillet 2016 à 22:40

    Chère Ana c'est ce genre d'homme qu'il nous faudrait

    pour redresser notre pays qui est bien perturbé en ce moment

    Un article très intéressant qui nous interpelle tous

    Une douce soirée pour toi mon Amie

    De gros bisous

    4
    Vendredi 1er Juillet 2016 à 10:05

    Bonjour Ana, c'était un grand homme, il en faudrait un  comme lui pour redresser la barre de notre gouvernement...

    Je suis contrariée de voir que Monia t'a bannie de son blog...

    Bon vendredi, gros bisous

    3
    Vendredi 1er Juillet 2016 à 07:37

    L'idée de la construction Européenne était une très bonne idée, le problème se pose dans ce que les partis politiques en ont fait, aujourd'hui nous avons une union de pays démocratiques qui pratique une politique totalitaire, toutes les décisions concernant le peuple d'Europe sont prises par des gens qui sont nommés et qui n'ont jamais été élu, et ces personnes méprisent les peuples qu'ils dirigent

    Si Monsieur Shuman revenait, il élèverait le ton en voyant ce que l'on a fait de son idée 

    Amicalement

    Claude

    2
    Jeudi 30 Juin 2016 à 22:08

    Coucou,ah je pensais a un allemand au vu de son nom,cependant c'est un homme qui a bousculer bien des idées,il devait aussi déranger....un homme de coeur qui avait tout compris du sens de la vie

    Merci de ce beau partage et bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :