• L'AGNEAU DE DIEU QUI PARDONNE...

    C'est nous qui créons les différences, les divisions, qui jugeons. Nous voyons comme est -il le regard de Jésus. Il est venu parmi nous pour nous faire comprendre que tous les rites, toutes les lois, ne sont que des entraves pour rentrer dans grande porte de l'Amour. S'il y avait de l'Amour dans le monde, nous aurions plus de compassion. Cela ne veut pas dire que lui fasse silence devant les 'lois' qui font du mal à l'humanité. Mais il nous demande de résister au mal en Aimant. Cela est très difficile. Mais c'est là qui se trouve l'ouverture pour pouvoir se comprendre. En ces moments nous sommes appelés à la non violence. S'opposer mais sans violence. 
                                           separation-de-textes.jpg
    Evangile du jour  7 janvier 


    Quand Jésus apprit l'arrestation de Jean Baptiste, il se retira en Galilée. 
    Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord du lac, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. 
    Ainsi s'accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète Isaïe : 
    Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée, toi le carrefour des païens : 
    le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays de l'ombre et de la mort, une lumière s'est levée. 
    A partir de ce moment, Jésus se mit à proclamer : « Convertissez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche. » 
    Jésus, parcourant toute la Galilée, enseignait dans leurs synagogues, proclamait la Bonne Nouvelle du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple. 
    Sa renommée se répandit dans toute la Syrie et on lui amena tous ceux qui souffraient, atteints de maladies et de tourments de toutes sortes : possédés, épileptiques, paralysés ; et il les guérit. 
    De grandes foules le suivirent, venues de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et de la Transjordanie.

     

                                                                        
     
    « L'INSTITUTION DE L'EUCHARISTIEAIMONS-NOUS LES UNS LES AUTRES ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    2
    Mardi 8 Janvier 2013 à 09:38

    Bonjour Ana, il est parfois difficile de pardonner mais il faut s'y résoudre si nous voulons vivre en paix avec le Seigneur!.... Bonne journée chère petite amie, gros bisous

    1
    Mardi 8 Janvier 2013 à 08:34
    maylie

    Bonjour Anna

    comme j'aimerais que Jésus me soigne en ce moment,j'ai une lombalgie depuis 8jours,bien sur cela passera

    belle journée

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :