• JESUS LE TOUCHA... ET MOI ?

    Jesus-et-le-lepreux-copie-1.jpg Jésus va au delà des interdictions humaines en touchant le lépreux...

                                                                                     Toucher.jpg

          Mais moi, oserai-je aller au delà de l'indifférence ?

     

                                       Trait-de-separation-entre-les-textes-Courbe-logo-copie-1.png





     

    Le jeudi de la 1re semaine du temps ordinaire
    Commentaire du jour 
    Bienheureux Jean-Paul II (1920-2005) 
    Homélie prononcée devant des jeunes

     

    « Jésus étendit la main et le toucha »

          Le geste affectueux de Jésus qui s'approche des lépreux pour les réconforter et les guérir a son expression pleine et mystérieuse dans sa Passion. Supplicié et défiguré par la sueur de sang, par la flagellation, par le couronnement d'épines, par la crucifixion, abandonné par ceux qui ont oublié ses bienfaits, Jésus dans sa Passion s'identifie avec les lépreux. Il devient leur image et leur symbole, comme le prophète Isaïe en avait eu l'intuition en contemplant le mystère du Serviteur du Seigneur : « Il n'avait ni beauté ni éclat, il était méprisé, abandonné des hommes, semblable à quelqu'un devant qui on cache son visage... Et nous, nous pensions qu'il était châtié, frappé par Dieu et humilié » (Is 53,2-4). Mais c'est précisément des plaies du corps supplicié de Jésus et de la puissance de sa résurrection que jaillissent la vie et l'espérance pour tous les hommes frappés du mal et des infirmités.

          L'Église a toujours été fidèle à sa mission d'annoncer la parole du Christ, unie aux gestes concrets de miséricorde solidaire à l'égard des plus humbles, des derniers. Au cours des siècles, il y a eu un crescendo de dévouement bouleversant et extraordinaire en faveur de ceux qui étaient frappés par les maladies humainement les plus répugnantes. L'histoire met nettement en lumière le fait que les chrétiens ont été les premiers à se préoccuper du problème des lépreux. L'exemple du Christ avait fait école ; il a porté beaucoup de fruit en gestes de solidarité, de dévouement, de générosité et de charité désintéressée

     

     

     
     
    separation-de-deux-texte.jpg

     


    17 Janvier 2013


    Le jeudi de la 1re semaine du temps ordinaire



    « Jésus étendit la main et le toucha »  

    Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 1,40-45. 
    Un lépreux vient trouver Jésus ; il tombe à ses genoux et le supplie : « Si tu le veux, tu peux me purifier. » 
    Pris de pitié devant cet homme, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. » 
    A l'instant même, sa lèpre le quitta et il fut purifié. 
    Aussitôt Jésus le renvoya avec cet avertissement sévère : 
    « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre. Et donne pour ta purification ce que Moïse prescrit dans la Loi : ta guérison sera pour les gens un témoignage. » 
    Une fois parti, cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle, de sorte qu'il n'était plus possible à Jésus d'entrer ouvertement dans une ville. Il était obligé d'éviter les lieux habités, mais de partout on venait à lui. 

    « ACTION DE GRACESPOUR PREPARER DIMANCHE »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    3
    Vendredi 18 Janvier 2013 à 10:00

    Bonjour Ana, la neige est attendue pour cet après-midi... Bonne journée, gros bisous

    2
    Jeudi 17 Janvier 2013 à 10:31
    Gilbert

    Bonjour Ana,

     

    Si nous reconnaissant que nous sommes malades tant physiquement que psychologiquement, à cause du mauvais qui habite en nous, et que nous voulons être délivré. Il nous faut nous repentir de nous être éloignés de la Parole de Dieu, et humblement faire pénitence. Alors nous pourrons demander au Seigneur :

     

    « Si tu le veux, tu peux me purifier. »

     

    Et le Seigneur répondra :

     

    « Je le veux, sois purifié. »

     

    Merci Ana de nous rappeler que Dieu est Amour, et  que nous devons toujours rendre grâce quand il nous accorde sa bénédiction.

     

    Bonne journée à tous. Gilbert.

    1
    Jeudi 17 Janvier 2013 à 08:40

    Bonjour Ana, Jésus n'avait pas peur de toucher les lépreux, faaisons comme lui et aidons les autres comme toi tu le fais si bien.... J'espère qu'Alain va mieux.. Bonne journée chère petite amie, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :