• JEAN BAPTISTE LE TEMOIN ...

    Mes amis, dans cette année nouvelle, je souhaiterai vous donner la nourriture de l'Evangile. Vous faire connaître les PP de l'Eglise ou Docteurs avec leurs commentaires très riche et simple. Je deviendrai alors ainsi juste un instrument et je resterai discrète sauf, de temps en temps j'interviendrai. Comme il dit si bien Jean le Baptiste " je ne suis pas digne de défaire la courroi de sa sandale...



                                                                                              

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 1,19-28. 
    Voici quel fut le témoignage de Jean Baptiste, quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander : « Qui es-tu ? » 
    Il le reconnut ouvertement, il déclara : « Je ne suis pas le Messie. » 
    Ils lui demandèrent : « Qui es-tu donc ? Es-tu le prophète Élie ? » Il répondit : « Non. - Alors es-tu le grand Prophète ? » Il répondit : « Ce n'est pas moi. » 
    Alors ils lui dirent : « Qui es-tu ? Il faut que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu sur toi-même ? » 
    Il répondit : « Je suis la voix qui crie à travers le désert : Aplanissez le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Isaïe. » 
    Or, certains des envoyés étaient des pharisiens. 
    Ils lui posèrent encore cette question : « Si tu n'es ni le Messie, ni Élie, ni le grand Prophète, pourquoi baptises-tu ? » 
    Jean leur répondit : « Moi, je baptise dans l'eau. Mais au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas : 
    c'est lui qui vient derrière moi, et je ne suis même pas digne de défaire la courroie de sa sandale. » 
    Tout cela s'est passé à Béthanie-de-Transjordanie, à l'endroit où Jean baptisait. 

     


    (Nous pouvons reconnaître les réponses par oui ou par non de Jean... je ne suis pas... je suis...un homme vrai...)

     

     


    Commentaire du jour 

    Saint Antoine de Padoue (v. 1195-1231), franciscain, docteur de l'Église 
    Sermons pour le dimanche et les fêtes des saints, 3ème dimanche Avent (trad. Éds Franciscaines 1944, p. 44)

     

    « Il se tient au milieu de vous »

           « Le Seigneur est proche, ne soyez inquiets de rien » (Ph 4,5-6). Chez le prophète Isaïe, Dieu le Père parle ainsi : « Je fais approcher ma justice » — c'est-à-dire son Fils ; « il n'est pas loin, et mon salut ne se fera pas attendre. Je donnerai à Sion le salut, et ma gloire à Israël » (46,13). C'est ce qui est dit dans l'évangile de ce jour : « Au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas ». Médiateur entre Dieu et les hommes, un homme (1Tm 2,5), le Christ Jésus se lève dans le camp du monde pour combattre le diable ; vainqueur, il délivre l'homme et le réconcilie avec Dieu le Père. Mais vous ne le connaissez pas.

           « J'ai nourri et élevé des enfants, mais ils m'ont méprisé. Le bœuf connaît son maître, l'âne connaît la crèche de son maître, mais Israël ne m'a pas connu, et mon peuple ne m'a pas compris » (Is 1,2-3). Que le Seigneur est près de nous ! Et nous ne le connaissons pas ! « J'ai nourri mes fils de mon sang, nous dit-il, comme une mère nourrit ses enfants de son lait. J'ai élevé au-dessus des chœurs des anges la nature humaine que j'ai prise, que je me suis unie.» Pouvait-il nous faire plus d'honneur ? « Et ils m'ont méprisé. Voyez s'il est une douleur comparable à la mienne » (Lm 1,12)...

          Alors, « ne soyez inquiets de rien », car c'est le souci des choses matérielles qui nous fait oublier le Seigneur.

     

                                                                       +

     

    Oui mes amis, ne soyons inquiets de rien...Le Seigneur sait et connaît notre coeur. 

    « 1 JANVIER DE LA NOUVELLE ANNE 2013VOICI L'AGNEAU DE DIEU ... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    2
    Jeudi 3 Janvier 2013 à 10:20

    Bonjour Ana, j'ai lu cet article hier matin dans l'évangile que je reçois chaque matin par mail... Bonne journée, gros bisous

    1
    Mercredi 2 Janvier 2013 à 18:04
    Marylou

    Merci pour ta fidélité...

    Bonne et heureuse année 2013

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :