• JE SUIS : L'HUMANITE QUI SOUFFRE

     

     

     Lettre aux Hébreux 12,4-7.11-15.

     

    Frères, vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang dans votre lutte contre le péché,
    et vous avez oublié cette parole de réconfort, qui vous est adressée comme à des fils : Mon fils, ne néglige pas les leçons du Seigneur, ne te décourage pas quand il te fait des reproches.
    Quand le Seigneur aime quelqu’un, il lui donne de bonnes leçons ; il corrige tous ceux qu’il accueille comme ses fils.
    Ce que vous endurez est une leçon. Dieu se comporte envers vous comme envers des fils ; et quel est le fils auquel son père ne donne pas des leçons ?
    Quand on vient de recevoir une leçon, on n’éprouve pas de la joie mais plutôt de la tristesse. Mais plus tard, quand on s’est repris grâce à la leçon, celle-ci produit un fruit de paix et de justice.
    C’est pourquoi, redressez les mains inertes et les genoux qui fléchissent,
    et rendez droits pour vos pieds les sentiers tortueux. Ainsi, celui qui boite ne se fera pas d’entorse ; bien plus, il sera guéri.
    Recherchez activement la paix avec tous, et la sainteté sans laquelle personne ne verra le Seigneur.
    Soyez vigilants : que personne ne se dérobe à la grâce de Dieu, qu’il ne pousse chez vous aucune plante aux fruits amers, cela causerait du trouble, et beaucoup en seraient infectés ;

     

     

    Mes Amis

    Cet extrait de la Lettre aux Hébreux me touche

    profondément. Il me semble que

    l’on peut très bien la comprendre dans l’actualité de notre

    foi.
     

    Il existe malheureusement des régions du monde où les

    chrétiens sont persécutés

    jusqu’au sang. On emprisonne

    aussi des chrétiens au nom de leur foi. Je n'aurais jamais

    pensé que j'allais vivre dans une telle époque. Et nous voilà

    dans ce siècle d'inventions que des être humains deviennent

    de bêtes pour leur semblables. 

     

    On peut comprendre cela comme le combat livré entre

    le bien et le mal.

    Comment se fait-il, que dans un siècle de richesses

    aussi mal distribués, des chrétiens veuillent partager 

    leur peu avec les autres ? Je rentre ce soir d'une

    pauvre maison, où des jeunes hommes ont tout

    quitté pour se mettre au service des plus pauvres.

    Ceux que personne n'en veut. Dans nos rues de

    ce beau Paris, dans les beaux quartiers, des hommes

    dorment par terre à des températures negatives.

    Pire que les chiens qui sont bien au chaud. Cela n'étonne

    personne. Mais si l'on voyais un tutu errant, cela

    serais peut-être différent. 

    Mes Amis cela me fait peur pour notre humanité.

    Ce soir j'ai vu par terre, dans un trottoir un être humain. 

    Je marchais mais j'avais froid...alors cette personne ?

    Est-ce-que demain elle serat elle vivante ?

     

    Il me semble, que ce Dieu au quel on veut mettre tout sur  

    son dos, tous les malheurs, nous montre ce que l'homme

    en pleine liberté est capable DE LAISSER FAIRE

     

    Mes Amis, on sait faire des manifs pour montrer

    notre peine et la colère aussi contre la barbarie.

    Comment se fait-il que la mort des SDF soit

    monnaie courante et que cela ne nous donne la

    colère et l'envie de crier haut et fort :

    Que des Ministres, le Président, des dépoutés, et 

    le reste, REGARDENT UN PEU. Et que comme Madame

    Chirac avec les pièces jaunes, ils baissent leur

    salaires enormes et tout les avantages, pour que

    des êtres humains ne meurent pas comme des bêtes.

    Je vous demande pardon de cette colère. 

     

    " vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang dans votre 

    lutte contre le péché "

     

    Je le pense pour moi. 

     

    ...résister jusqu’au sang dans ma 

    lutte contre le péché "

     

    Tant que je dormirai sur mes deux oreilles sans

    avoir le coeur serré de voir mes frères ainsi, je

    resteré sur mon péché.

     

     

     

     

    A quoi sert la LIBERTE de l'homme s'il ne pas compatissant

    envers son frère ?

     

    Mon Dieu de Bonté donnez-moi un coeur Aimant.

     

    A quoi me sert ma Vie si mon regard vers mon frère

    devient indifférent.

     

     

     

     

     

     

     

    Patrick Choupin

     

     

     

    JE SUIS :

     

     

    L'HUMANITE QUI SOUFFRE

     

     

     

     

     

    Patrick Choupin

    « FÊTE DE LA VIE CONSACREERENTRONS DANS LA RONDE DE L'AMOUR »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    6
    Jeudi 5 Février 2015 à 15:41

    Bonjour ana
    trop de misère en ce bas monde ,les gens sont devenus trop égoistes
    as-tu des nouvelles de ton ami?
    En Bourgogne la température est négative et un fort vent glacial souffle
    Je te souhaite de passer une bonne  fin de journée
    je t'embrasse très fort

    5
    Jeudi 5 Février 2015 à 09:49

    j'ai oublie te de tire..

     que le chant oriental que tu nous fais partager est simplement "MAGNIFIQUE"."V"

     .

     

    4
    Jeudi 5 Février 2015 à 09:47

    bonjour ma petite Ana..

    j'espere que tu vas bien ce matin..

     en te lisant ,  je ressens tout comme toi, de la revolte...

     tant de gens sont dans le besoin.

     pourquoi en 2015 tant d'injustice et de souffrance.

     les restos du coeur , font beaucoup...mais les grands de ce monde..

     je comprend ta revolte..

     bon courage , et merçi pour tout ce que tu nous donnes..

     ce matin, je vais un peu mieux...

     je t'embrasse ma petite amie.."V"

    .

     

     

     

     

    3
    Jeudi 5 Février 2015 à 09:35

    Bonjour ANA, ton article est émouvant et relate bien la misère qui existe dans notre pays...et le gouvernement ne fait rien pour alléger ce fardeau....Bon jeudi, gros bisous

    2
    Jeudi 5 Février 2015 à 06:59

    Bonjour ana
    merci pour ce beau billet qui me fait réfléchir
    oui ma connexion reste lente ,mais je ne peux rien y faire
    ces derniers jours je faisais un copier-coller de mes articles de mon blog ob pour les mettre et les sauvegarder sur eklablog
    bien sure ue je vais faire une prière pour ton ami et j'espère que tu me donneras de bonnes nouvelles
    En Bourgogne la température est négative ,l’hiver continue
    Je te souhaite de passer une bonne  journée
    je t'embrasse très fort
    janine

    1
    Mercredi 4 Février 2015 à 21:36

    Bonsoir Nani,

    Les politiques appellent la charité faire du social, et ils sont nombreux à dire qu’en France il y a trop de social. La misère des sans-abris est d’une tristesse sans nom. Bien pire il existe dans le monde des endroits où des enfants meurent de faim. L’indifférence s’oppose à la charité comme l’enfer s’oppose au Ciel. Mais la miséricorde de Dieu est infinie et nous pouvons dire heureux les affligés car ils seront consolé. Oui Nani le bilan et l’état de la société n’est pas beau à voir. Notre Seigneur lui-même a souffert de la cruauté des hommes. Pourtant il nous enseigne : "En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit a la vie éternelle." Jn 6.47 – Bonne soirée Nani dans l’amour et la paix de notre Seigneur.

    Ton frère en Jésus Christ.

    Gilbert.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :