• JE NE CRAINS AUCUN MAL, CAR TU ES AVEC MOI

     

    Psaume 23(22),1-2ab.2c-3.4.5.6.

     

    Le Seigneur est mon berger :
    je ne manque de rien.
    Sur des prés d'herbe fraîche,
    il me fait reposer.

    Il me mène vers les eaux tranquilles
    et me fait revivre ;
    il me conduit par le juste chemin
    pour l'honneur de son nom.

    Si je traverse les ravins de la mort,
    je ne crains aucun mal,
    car tu es avec moi :
    ton bâton me guide et me rassure.

    Tu prépares la table pour moi
    devant mes ennemis ;
    tu répands le parfum sur ma tête,
    ma coupe est débordante.

    Grâce et bonheur m'accompagnent
    tous les jours de ma vie ;
    j'habiterai la maison du Seigneur
    pour la durée de mes jours.

     

     

     

    Mes Amis, nous avons été crées pour le bonheur.

    Regardons la création. Elle elève notre âme. Nous

    voudrions rester longtemps devant sa beauté. 

    Chaque être humain est une trace du Créateur.

     

    Nous sommes ainsi bien avant notre naissance.

    Le premier cris d'un nouveau née est un hymne à la Vie,à 

    la JOIE. Non pas celle liée à des choses de cette terre.

    Mais celle que tout être humain a dans le fond de son âme.

    Pourquoi ce conflit, qui apparait des années après dans

    nos vies ? 

    C'est un peu, comme si les arbres se séparaient de

    leur racines. Comme si un bruillard épais nous

    empêchait de voir le paysage. Comme si la pièce

    de musique ecouté lors de notre naissance, perdait

    des notes. Alors l'être fait pour développer la beauté,

    se retrouve en dehors de l'armonia crée pour lui.

      

     

     

     

    Ce Psaume 22 nous indique le chemin de notre source.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA CREATURE

     

     

    ET

     

     

     

     

    SON CREATEUR

     

     

     

     

     

    JE NE CRAINS AUCUN MAL, CAR TU ES AVEC MOI

     

     

    « JAMAIS JE NE TE LÂCHERAIJE ME FAIS L'ESCLAVE DE TOUS... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    3
    Dimanche 8 Février 2015 à 14:39

    Bonjour, Ana,

    je passe sur ton agréable blog ! pour te souhaiter un bon dimanche, jour du seigneur, un bon après-midi, une bonne fin de week-end. Au plaisir, bisous.

    2
    Dimanche 8 Février 2015 à 10:04

    Bonjour Ana, merci pour ce beau psaume....Jésus est avec nous et nous montre le chemin que nous devons suivre....

    Un petit déjeuner virtuel que je viens partager avec toi...

    J'ai bien reçu ton mail, je penserai de mettre la figure d'un enfant sur ma prochaine création...

    Bon dimanche, dans la paix du Seigneur, gros bisous

    1
    Samedi 7 Février 2015 à 21:30

    Coucou Nani,

    si tu préfères je criais que d-c'était ton pseudo comme moi sylvietoutcourt! Un jour où j'aurais le temps je te racontera l'histoire!

    Déjà depuis que tu me 'as demandé une première fois Ludovic est dans mes prières et parfois dans notre prière conjugale.

    C'est ton enfant en Jésus.  Ce psaume 22 est celui qu'une de mes amies que je visite au titre du SEM, aime beaucoup. Elle est mal pour le moment et ne veut plus voir personne. Elle m'a envoyé une lettre où elle dit ne veut plus me voir. Elle m'a déjà fait le coup une fois.

    Je vais lui répondre pour lui dire que je suis à son service et que oosqu'elle aura envie je serais (peut être) toujours là.

    Elle se fait appeler Magalie, mais son vrai prénom est Laurence. Tu peux prier aussi pour elle. Elle en a besoin. Il me reste maintenant seulement deux amies à visiter. Une vieille dame de 87 ans qui a la pakinson et n'arrime plus à parler; on a une relation plus affective. Et une autre dame qui vient de la campagne et est arrivée au foyer logement de Saint Cyr sur Loire, la ville que j'habite. Elle arrive de sa ferme et est un peur désorientée d'être là dans un lieu où le personnes ne se parlent pas. J'aurai plus de temps pour elle maintenant.

    Mercredi, même si mes grandes petites filles sont là, nous aurons réunion chez nous pour une Xème réflexion sur le synode de la famille. Je mettrai mes grandes devant mon ordi avec un film. Car nous serons dans le living pour nous réunir. Mais j'ai de quoi leur passer des films.

     J'espère que je pourrai une fois de plus me promener comme cet après-midi. Cela me fait du bien même s'il fait froid.

    Bon je vais te quitter et te souhaiter un beau dimanche.

    Je t'embrasse mon amie et merci encore pour tes paroles réconfortantes.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :