• JAMAIS JE NE TE LÂCHERAI

     

    Lettre aux Hébreux 13,1-8.

     

    Frères, que demeure l’amour fraternel !
    N’oubliez pas l’hospitalité : elle a permis à certains, sans le savoir, de recevoir chez eux des anges.
    Souvenez-vous de ceux qui sont en prison, comme si vous étiez prisonniers avec eux. Souvenez-vous de ceux qui sont maltraités, car vous aussi, vous avez un corps.
    Que le mariage soit honoré de tous, que l’union conjugale ne soit pas profanée, car les débauchés et les adultères seront jugés par Dieu.
    Que votre conduite ne soit pas inspirée par l’amour de l’argent : contentez-vous de ce que vous avez, car Dieu lui-même a dit : Jamais je ne te lâcherai, jamais je ne t’abandonnerai.
    C’est pourquoi nous pouvons dire en toute assurance : Le Seigneur est mon secours, je n’ai rien à craindre ! Que pourrait me faire un homme ?
    Souvenez-vous de ceux qui vous ont dirigés : ils vous ont annoncé la parole de Dieu. Méditez sur l’aboutissement de la vie qu’ils ont menée, et imitez leur foi.
    Jésus Christ, hier et aujourd’hui, est le même, il l’est pour l’éternité.

     

     

    Mes Amis. Quel magnifique texte proposé pour aujourd'hui...

    Je voudrais que nous regardions cette image d'un homme

    en prison. Elle très dure la vie dans la prison. J'ai

    correspondu avec Bernard durant sa détention. Mais nous

    aussi même en liberté, nous sommes des prisonniers.

    Ah, je dis cela pour moi même !

    Il y a toujours des obstacles dans notre vie pour être

    vraiment des êtres libres.

    Quelle est ma chaîne ?

    Pardonner ? sortir de mon égoïsme, mettre ma vie

    en conformité, sur le chemin que Dieu veut pour moi?

     

    " Que votre conduite ne soit pas inspirée par l’amour de l’argent : contentez-vous de ce que vous avez, car Dieu lui-même a dit : Jamais je ne te lâcherai, jamais je ne t’abandonnerai."

     

    Que notre conduite soit guidé par l'Amour du bien.

    Lorsque on vit avec Jésus, on chemine sur un chemin plein

    des surprises. Il nous veux des êtres libres. Mais comme

    un bon père de famille, il veille à ce que l'on ait le

    nécessaire...pour certains juste le nécessaire.

    Pour ma part, mon chemin a été celui-ci. Lui l'a voulu

    ainsi et je suis heureuse. Comment faire une route

    chargé de superflu ?

    Cela ne veux pas dire que nous sommes appellés à

    vivre dans la misère. Mais ayant de surplus, le partager

    avec ceux qui n'ont pas le nécessaire.

    Non je ne rêve pas. Les petites occasions ne manquent pas.

    Regardons mes Amis ce qui vivent nos frères...

    children erbil

    INTERNATIONAL 05.02.2015

    Irak : des enfants vendus, crucifiés, enterrés vivants par l'État Islamique

    On ne pensait pas que Daesh puisse aller encore plus loin dans l'horreur. On avait tort, selon les faits révélés par le Comité des droits de l'enfant de l'ONU.

     

    Ce sont toujours les petits qui sont ciblés. Les innocents.

    Faire cela ce n'est pas que de la barbarie...il y a pas de nom

    pour definir une telle folie. 

     

    Ne mettons pas cela sur le dos de Dieu qui est Amour.

    Ceux qui comettent de telles actes, sont des personnes

    libres de faire le mal ou le bien.

    Et ce mal je l'appelle Satan. C'est lui qui donne la

    mort. Car Jésus est venu pour nous donner

    LA VIE, ET LA VIE EN ABONDANCE 

     

     

     

     

     

    Père Charles de Jésus -de Foucauld -

     

     

     

     

     

     

    SEIGNEUR, DONNE

     

     

    TA FORCE A NOS FRERES

     

     

    MARTIRYSES

     

     

     

    JAMAIS JE NE TE LÂCHERAI

     

     

    « RENTRONS DANS LA RONDE DE L'AMOURJE NE CRAINS AUCUN MAL, CAR TU ES AVEC MOI »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    3
    Samedi 7 Février 2015 à 09:46

    Bonjour Ana, Jésus est avec nous et nous aide sur le chemin de la vie à faire le bien autour de nous..

    Bon samedi, gros bisous

    2
    Samedi 7 Février 2015 à 03:29

    Que Dieu vous bénisse au travers de ce blog

    Amitié de Monia

    Ô saisons, ô châteaux

    1
    Vendredi 6 Février 2015 à 23:08

    Coucou Ana,

    un grand merci pour tes paroles  consolatrices. Après le choc de la nouvelle je me réjouis pour elle qui pourra en plus retrouver son mari bien-aimé!

    La célébration fut très belle, avec de magnifiques témoignages de sa nombreuse famille. Elle avait 7 enfants, 22 petits enfants et je ne sais plus combien d'arrières. Elle avait une licence de latin-grec un exploit pour une femme à l'époque. Elle laissait toujours... nous avions des discussions tant spirituelles que culturelles, avant que je ne lui donne la communion.

    Sinon pour tes lettres envoyées aux prisonniers, cela me rappelle les lettres de l'ACAT; mais je ne fais pas de suivi moi. Justes les lettres urgentes et lettres du mois. Je n'arrive plus à tout faire.

    Quant à l'Irak, c'est une épine dans notre pied, on se sent tellement démuni face à toutes ces horribles choses qui se passent partout dans le monde Irak ou autre!

    Bon courage et merci pour ton blog qui remet les pendules à l'heure.

    Bisous et amitié.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :