• J'ai une marraine au Ciel. Le Ciel c'est vivre devant la présence de Dieu éternellement

     

     

    Fichier:Cathedrale SG Nanterre, statue de Notre-Dame des Champs (XIVe  siecle, don du carmel de Clamart).jpg — Wikipédia

    Notre Dame des Champs du Carmel de Clamart

     

     

     

    Nuage Dieu Ciel - Photo gratuite sur Pixabay

     

    Le ciel est une image visible... elle parle d’immensité, d’infini. Beaucoup ne croient pas que la création n’est pas l’œuvre de Dieu.

    Lorsqu’on dit en chrétien d’aller au ciel... c’est encore une image. On va vers là-haut c’est vrai, mais on va vers la présence de Dieu visible. 

    "Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière obscure, mais alors nous verrons face à face ; aujourd’hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j’ai été connu. Maintenant donc ces trois choses demeurent : la foi, l’espérance, la charité ; mais la plus grande de ces choses, c’est la charité."

    1 Corinthiens 13

     

    Carmel de Clamart . 08/11/2004.

    Cloitre du Carmel ... et après on avait un beau jardin aussi

     

     

    Carmel de Clamart . 08/11/2004.

    Le jardin du Carmel

     

     

    La récréation Carmélitaine... 1h avant l’office de Vêpres 

     

     

     

    J’ai écrit une lettre à la Communauté et je vous la partage, car elle parle de cette femme, de cette religieuse Carmélite qui a donné sa vie pour le Christ et pour prier pour nous tous.

     

     

    Chère Françoise et chères Sœurs.

    Pour moi Madeleine était un cœur jeune qui m’avait comprise. Sr Françoise aussi ! J’ai des souvenirs de notre cher Carmel de Clamart. Chaque sœur m’a apporté beaucoup. Je pense à Sr Dan. par apport à Pte Thérèse. Solange et le jardin. Ma pte compagne à côté de ma cellule, chambre Jeanne Marie, déjà au ciel. Notre Sr Thérèse pour m’aider à compléter sur La Sainte Mère. (Téresa d'Avila fondatrice du Carmel reformé)

    F. pour son accueil toujours ouvert et comme elle savait tourner les nœuds et rires. Et les autres sœurs bien évidement !  Mais comme est mon habitude, j’aimais avoir une famille à moi et donner des noms de famille. À Madeleine je lui avais donné le nom de Marraine qu’elle le reçu avec amour et sympathie. Puis, je dus quitter le Carmel, car le Seigneur m’appelait ailleurs. Mais nous restions en contact. Je venais la voir à Nogent. C’est son regard maternel qui me signala que j’avais une petite boule dans la gorge et à sa demande je fis les examens et heureusement ce ne fut pas grave.

    Son caractère si jeune me donnais le courage de tout lui dire. Nous avions des conversations sur le Ciel, sur le mystère de la mort. Sur St Jean de la Croix. Je crois qu’elle ne se sentait pas assez digne de se trouver devant le Seigneur. Non pas à cause de sa vie de fidélité dans les petites choses, mais plutôt par  sa grande délicatesse. Alors nous passions des bels moments en parlant du ciel.

    Je suis quelqu’un qui ne craint pas cela, J’ai toujours cru, que le ciel ce n’est pas un mérite, ni un dû, que si l'on se jette dans les bras de Jésus il ne peut pas se dérober devant la confiance. Elle aimait ce genre de conversations où je trouvais des sorties pour penser à ce que nous allions faire dans la présence de Dieu. Elle m’écoutait en me faisant me sentir quelqu’un d’important. Je sortais de sa compagnie avec un cœur joyeux.

    Lorsque à Nogent je lui amenais des madeleines tendres ... J’ai vite compris qu’elle ne les prendrait sans la communauté ... alors j’ai trouvé l’astuce d’en prendre pour toute la Communauté ! Cela marchait !  Pour finir je peux dire qu’elle me sortait des petits trous avec sa présence épistolaire. Sa si belle écriture ! J’ai encore des petits mots dans ma bible.

    Puis, cette petite sœur était moderne, elle n’avait pas peur de l’informatique et lorsque je venais la voir je lui montrais des belles choses. Elle aimait sa Prieure à l’époque Sr Françoise. Elle me rabâchait chaque fois combien je devais à Sr Françoise... Je suis en paix, car aujourd’hui qu’elle n’est plus sur terre. Elle vit de ce mystère, lorsque nous parlions de ce Ciel, et j’espère que toutes mes idées que l’on peut dire d’enfant, sont réelles. Et je profite pour vous dire mes sœurs que le Ciel est déjà là dans notre âme puisque nous avons Jésus. Je vous demande de prier pour moi et je le fais pour vous. Merci pour Marraine. Je t’embrasse chère Françoise et à vous aussi mes sœurs. nani + ana

     

     

     

     

    Jésus, je sais que tu ne fais désirer des choses que ne pourrons pas s’accomplir. 

    À cette époque où des gens au nom d’un dieu jettent des bombes... Je veux croire qu’un jour, enfin on comprendra l’Amour, que nous oserons entrer dans cette paix dont nous sommes appelés à vivre ... cette Innocence même de Dieu, puisque nous sommes créés à son image et ressemblance. Dieu est Amour. 

    Je ne désire le Ciel ni ce que l’on appelle paradis ... cadeaux que certains espèrent ou croient pouvoir acheter avec des sacrifices ou même des bonnes œuvres.

    Je te désire Toi Jésus, car sans toi ... tout serai alors ce que l’on croit parfois ... le néant.

    J’attends ce jour sans aucune crainte. Toi seul tu sais le jour l’heure, le lieu... 

    Merci pour Marraine et pour ces belles personnes que tu as créées pour m’aimer alors que ma famille ne voulait pas le faire... Je veux Jésus et j’ose demander avec la confiance d’un enfant ... je veux les voir devant toi lorsque tu le voudras

     

     

     

    La rencontre avec Jésus - Amis du Jardinier de Dieu

     

     

     

    J'ai une marraine au Ciel. Le Ciel c'est vivre devant la présence de Dieu éternellement

     

     

     Oui, toi, qui m’as demandé si je croyais qu’un jour tu serais ... au ciel avec moi, je t’ai répondu oui et, je me porte garante, car ta question est déjà un désir et c’est Dieu qui donne de désirer ... et lui est fidèle !

     

    « Benoît XVI dit de Marie «La Mère du Roi des siècles»l’homélie des obsèques de Jean-Paul Belmondo »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Vendredi 10 Septembre à 14:30

    Merci Sylvie ! 

    Je crois que parfois, lorsque je laisse mon cœur se dégager, je touche un peu ce bonheur

    4
    Vendredi 10 Septembre à 10:35

    Peinture de : Antoine Vollon

    Bonjour Ana,

    bel hommage rendu à ta marraine carmélite qui est maintenant auprès de Jésus..

    Je n'ai pas reçu ton mail ni ta carte virtuelle.

    Aaron se porte bien et boit bien ses biberons..

    Malheureusement à cause du Covid je ne pourrais le voir que lorsqu'il sortira de l'hopital... Heureusement que Jérémy nous envoie beaucoup de photos et vidéos.

    Bonne journée, gros bisous

      • Vendredi 10 Septembre à 14:28

        Si tu changes de mail sans me le dire ! 

        Je croyais que durant 12 ans tu avais tj le même !

    3
    Vendredi 10 Septembre à 08:26

    Vivre    en   communion   avec    Dieu    apporte   le     bonheur,   et   on    le  sent    chez    bien   des  soeurs   ou  des   moines,     qui    en    plus   prient   pour   nous,   pauvres   pécheurs !

      L'  humanité    est   comme   ST. Thomas,   elle   a    besoin   de    toucher   pour    croire,  mais   je    trouve    quand   même    qu'il    n'  est   pas    difficile    de   comprendre   que   l'  âme   immatérielle   ne   peut   mourir     et   n'  a     pour  seul    objet,   que  de  rejoindre   l'  esprit   divin

     Passe  une  bonne   journée

     bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 9 Septembre à 22:54

    Coucou ma Nani chérie,

    ta Marraine et comme toutes les carmélites de Clamart t'ont permis d'être ce que tu es devenue, une belle personne.

    " Merci pour Marraine et pour ces belles personnes que tu as créées pour m’aimer alors que ma famille ne voulait pas le faire... Je veux Jésus et j’ose demander avec la confiance d’un enfant ... je veux les voir devant toi lorsque tu le voudras"

    Voilà un passage qui résume bien tout ce que tu as vécue avec elles, et qui m'a émue, plus que le reste.

    Je te souhaite de pourvoir vivre tout ce que tu désires, ici-bas.

    Passe une belle nuit gros bisous et câlin à Titi qui aime Jésus.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :