• DIEU VEUT POUR NOUS UNE VIE BELLE

     

     

    Ecrit par cette jeune femme morte à 24 ans

     

     

     

     

     

    Jour liturgique : Temps du Carême - Semaine des Cendres · Jeudi

    Texte de l'Évangile (Lc 9,22-25): Jésus disait à ses disciples: "Il faut que le Fils de l'homme souffre beaucoup, qu'il soit rejeté par les anciens, les chefs de prêtres et les scribes, qu'il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite". Il disait aussi à la foule: «Celui qui veut marcher à ma suite, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix chaque jour, et qu'il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra; mais celui qui perdra sa vie pour moi la sauvera. Quel avantage un homme aura-t-il à gagner le monde entier, si c'est en se perdant lui-même et en le payant de sa propre existence?».

     

     


    Après cette annonce de sa passion, Jésus s'adresse "à tous", donc à nous aujourd'hui, et non pas seulement à ses disciples. Pour nous sauver, le Christ nous incorpore comme ses membres dans sa personne. Dans la prophétie de Daniel, c'est "le peuple saint", celui qui participe à la sainteté de Dieu, que "le Fils de l'homme" vient sauver de la persécution et de la mort.
    Cette union de chacun de nous avec "le Fils de l'homme" a pour conséquence notre participation à sa destinée, à la route étroite et difficile qu'il a parcourue. La croix du Christ, au terme, signifie le dénuement complet, le renoncement à tout pour être libre d'accueillir l'amour de Dieu. Cette conversion, qui consiste à renoncer à tout ce qui nous détourne du chemin qui nous conduit vers Dieu et nous élève à Lui, se réalise peu à peu, "chaque jour". C'est la croix qu'il faut porter sans cesse jusqu'au don total et final de soi-même, pour répondre à l'amour divin.
    Jésus remet sous nos yeux les deux voies qui s'offre à chacun(e) de nous. "Sauver sa vie", c'est se cramponner à ce qu'on pense posséder présentement, aux biens qu'on accumule pour s’enfermer dans une apparente sécurité. C'est se contenter des plaisirs superficiels, de tout ce qui passe si vite, que la mort montrera comme vanité et fumée. Se replier sur soi-même, penser "sauver sa vie", c'est la perdre. Cultiver l'égoïsme. C'est s'enfermer dans sa solitude, dans une sclérose qui aboutit à la mort définitive. À François Xavier qui cultivait l'ambition de devenir un éminent universitaire, Ignace de Loyola répétait souvent l'avertissement du Christ: "Que sert à l'homme de gagner le monde entier, s'il se perd lui-même?" Ce rappel salutaire qui provoqua la conversion de François!

    Nous sommes des pèlerins sur cette terre, des voyageurs, qui ne peuvent ni s'arrêter, ni s'installer, ni surtout se noyer dans la vie présente. Que nous le voulions ou non, le temps nous entraîne, nous avançons sans souvent nous en rendre compte. Serait-il sage de marcher sans connaître la fin du voyage et, surtout, sans prévoir le but de notre pélerinage?

    Mais une chose est SÛRE :

    Dieu nous veut heureux

     

     

     

     

     

     

    GOD BLESS YOU TO

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    DIEU VEUT POUR NOUS UNE VIE BELLE

    « DEFINITION DE MERCREDI DE CENDRESSI TU SAVAIS ! JESUS NOUS RENCONTRE »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    3
    Jeudi 6 Mars 2014 à 11:16

    Ami Daniel. Ce message du pape va à chacun. Puis chacun fait 

    comme il le peut. Les gens souffrent peu-être. Je veux Aimer et pas juger. C'est le but de ce blog. amicalement nani

    2
    Jeudi 6 Mars 2014 à 08:54

    Dieu nous aime joyeux

    d'ailleurs St Paul ne s'y trompe pas lorsqu'il nous dit qu'un des fruits de l'amour est la joie.

    alors pourquoi "ces mines de carême" nous demandait le pape peu de temps après son élection ?

    que Dieu te bénisse

    daniel

     

    1
    Jeudi 6 Mars 2014 à 08:28

    Bonjour Ana, encore un bel article, tu sais bien trouver les textes qu'il faut... Le soleil brille ce matin, la météo annonce du beau temps jusqu'au 15 mars... Le printemps arrive... Bonne journée, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :