• DES ENFANTS EN DANGER ... SE SOUVENIR !!!

     

     

    Protection de l'enfance : une "stratégie nationale" présentée en mai selon  Agnès Buzyn - Actualité fonction publique territoriale

     

     

     

    Les enfants d'Izieu  1943-1944.

     

     

    Les enfants avaient retrouvé un peu d'insouciance à Izieu

     

     

     

    Une représentation théâtrale, été 1943

    Une représentation théâtrale, été 1943 - Maison d'Izieu/Coll. Henry Alexander

     

    Je me suis intéressé aux enfants d'Izieu. Mais aussi aux enfants du monde entier, aux enfants martyres de nos jours … DES ENFANTS ! et des bébés …

    Et je constate que 78 ans après … on a pas compris la VIOLENCE. Pas seulement celle d'Izieu, pas oublié j'espère. Mais aussi à la violence dont nous sommes en train d'entrer de plein pied et par tous les moyens. La violence des réseaux sociaux …qui rapportant des mensonges, de l'haine peuvent tuer… Des jeunes des 14, 13 ,15 ans. Même des petits qui se sont suicidés. Ma question est " Où sont les parents ?"

    J'ai connu un petit bonhomme en cour de rattrapage qui avait plein des sous et des bombons et bien d'amis… De 7h du matin à 19h30 du soir abandonné à lui même... école privé, cours de rattrapage, mais pour se dédouaner les parents lui donnaient des cadeaux et de l'argent. Heureusement à son époque il y avait pas encore le net !

    Et pour finir, cette violence qui nous rentre de tous les cotés et qu'évidement dans le confinement ou presque des lieux… fini par se traduire en catastrophe. 

    J'aimerais juste, qu'un seul mot puisse nous réveiller....même si vous ne me lisez pas car "c'est long" , je sais.

    Ce que j'ai fait en concret ! 

    J'ai retiré ma défense qui était polie tout de même, sur une vidéo d'un prêtre qui depuis presque trois mois manipule son YouTube pour insulter et humilier, et médire un autre homme… leur polémiques est la suivante :

    L'un traditionaliste croit que la loi de la religion doit être appliquée durement et tout le monde en enfer… 

    L'autre défend la miséricorde … et ses idées …

    Tenez vous bien, un évêque à la retraite a intervenu je crois, le curé de sa paroisse du prêtre est au courant ... 

    CELA CONNTINUE. Alors j'ai démissionnée et enlevé mon mot car je me suis rendue compte que l'un ni l'autre ne veulent se taire

     

    ________________________________________________

     

     

    Forte hausse des violences en ligne contre les mineurs en 2020 et 2021 !

     

     

    STUDYING

    Publié le 08/02/21 Aleteia

     

    La 18ème édition du Safer Internet Day (Journée internationale de prévention pour un Internet plus sûr) ce mardi 9 février s’inscrit cette année dans un contexte particulier : avec les confinements, enfants et adolescents ont été fortement exposés aux violences en ligne.

     

    Les violences en ligne visant les mineurs ont bondi de 57% en 2020, alertait le 19 janvier 2021 l’association e-Enfance, association gérant une plateforme d’écoute dédiée à ces phénomènes. « Les chiffres enregistrés cette année sur notre plateforme Net Ecoute témoignent de la violence présente dans la sphère numérique ; une violence exacerbée avec la pandémie et les confinements successifs qui touche particulièrement les jeunes », soulignait Justine Atlan, Directrice générale de l’association. « La mobilisation est urgente pour renforcer la protection de nos enfants. Lorsque l’on est, comme nous, en première ligne, les témoignages directs des victimes de cyberviolences imposent de réagir, d’informer et d’anticiper encore davantage. »

     

    Une augmentation liée à l’explosion de deux phénomènes majeurs : le chantage à la webcam et le revenge porn, concernant principalement les jeunes de 15-17 ans. À l’heure où la pandémie de Covid-19 accentue le temps passé en ligne, il s’agit d’être particulièrement vigilants concernant les usages d’internet, de continuer à veiller, éduquer aux bonnes pratiques, dialoguer… « En quelques années seulement, la parentalité s’est faite surprendre et a un métro de retard dans la gestion des outils numériques à la maison. Parents, il y a urgence à aller à la rencontre du monde virtuel dans lequel évoluent vos enfants »exhorte Stéphane Blocquaux, docteur en sciences de l’information et de la communication et auteur du récent ouvrage Le biberon numérique (Artege). Il y propose une véritable formation au virtuel, pour prendre la mesure de ce que vivent ces générations « biberonnées à la connectivité permanente ». « Vous incarnez la meilleure médiation qui soit, insiste-t-il, pour tenter de faire que les outils et les univers connectés servent à développer chez vos enfants les meilleures compétences nécessaires à la construction de leur avenir personnel et professionnel. Tout en veillant soigneusement à préserver, le plus longtemps possible, un des biens les plus précieux au monde : le temps de l’enfance ».

     

     

    SE POSER LA QUESTION 

    « En quoi cela va-t-il favoriser le développement humain de mon enfant ? »

     

    Quel parent n’a pas été berné par l’argument : « Je suis le seul à ne pas avoir de portable ! » ou « Tout le monde est sur Facebook sauf moi ! » ? Stéphane Blocquaux invite à se poser la question : « En quoi cela va-t-il aider le développement humain de mon enfant ? » Il est parfois nécessaire de savoir dire non, et de répondre : « Eh bien oui, tu ne seras pas comme tout le monde ». Et si bon nombre de parents font acte de résistance, l’imparable argument n’en sera plus un ! Il s’agit aussi bien d’une responsabilité individuelle vis-à-vis de son propre enfant, que d’une responsabilité collective vis-à-vis des autres enfants, car photos et vidéos inappropriées proviennent bien souvent « des copains ».

     

     

    Orsay : la Maison de Marion, une structure pour aider les victimes de  harcèlement scolaire | Les Echos

     

     

     

    « Charles de Gaulle.... Charles de Foucauld disait il y a plus d'un siècleLe Chemin de la confiance face à la peur -sainte Thérèse de Lisieux »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    10
    Samedi 13 Mars à 11:28

    La peinture du jour

    Bonjour Ana,

    que de drames sont survenus à des enfants..

    Ceux d'Izieu gazés par les nazis parce qu'ils étaient juifs..

    Tant d'autres martyrisés par leurs parents

    et maintenant ces jeunes qui s'entretuent.. 

    Dans quelle époque vivons-nous ?.. Où la violence règne..

    Bonne journée chère petite amie, gros bisous, caresses à Titi

      • Samedi 13 Mars à 12:17

        C'est terrible de voir ou d'entendre cette violence 

    9
    Samedi 13 Mars à 09:24

    La   démission    est responsable,     démission     des  parents    qui  favorisent   la  rentrée    d' argent   à    l' éducation,  des   enseignants   qui   oublient  leur   rôle,   et   se  soumettent   à   une   culture  rétrograde    et   violente,    des  prêtres   jusqu'  au  Pape    qui    ne  dénoncent   pas   énergiquement     cette   morale    qui  recule    dangereusement !

     Les    enfants    sont  tels   qu'on   les   fait,  capables   du   meilleur   et   du  pire !

     Passe   une  bonne   journée

     Bisous

      • Samedi 13 Mars à 12:18

        Tu as tout résumé Pierre.

        C'est terrible

    8
    Vendredi 12 Mars à 21:55

     

    Message pour les amis de Cendrine Plume Fée dans Paris

     

    Cendrine pense bien à ses amis

     

    Elle ne peut pas correspondre, sa box doit être changée, elle attend la nouvelle box.Elle n'a plus d'Internet.

     

    Gros soucis de réseau et travaux de voirie etc, très conséquents dans son quartier.

     

    Elle vous embrasse et vous souhaite d'aller bien.

     

    Amicalement De la part de Cendrine

     

     

     

    PS Je suis une amie de Cendrine, je suis peu sur le net.

     

    Je viens de lire votre publication, c'est très émouvant.

     

    Terrible pour ses enfants de voir ce qui s'est passé.

     

    Bonne soirée madame.

     

    Cendrine vous envoie ses salutations d'amitié.

     

      • Samedi 13 Mars à 12:19

        Merci infiniment de nous donner de ses nouvelles. Dites lui qu'elle 

        me manque terriblement elle comprendra

    7
    Vendredi 12 Mars à 16:57

    Bonjour chère Nani,

    Enfants d'Izieu, coupables d'être nés Juif, gazés à leur arrivée à Auschwitz, victimes avec leurs éducateurs, de la rafle ordonnée par Klaus Barbie, chef de la gestapo de Lyon. En regardant ces photos où ils rient, joyeux, ignorant le sort horrible qui les attendait, le coeur me fend ! Et comme tu le soulignes, la violence continue de plus belle, et s'infiltre dès le plus jeune âge. Comment imaginer que deux adolescents de 15 ans, martyrisent et assassinent une jeune fille de leur âge en la jetant vivante dans la Seine ! Je songe à l'immense douleur des mamans, celle de la victime bin sûr, mais aussi à celles des jeunes assassins, car ce crime était prémédité. Le monde moderne n'apporte pas que de belles choses...

    Je me sens désarmé devant de tels événements. 

    Et pourtant, après une semaine passée en broyant du noir, je retrouve une certaine joie de vivre, ma santé faisant de grands progrès, et, quelle bien être de se sentir fraternellement aimé par des personnes comme toi !

    Prends bien soin de toi. Retrouve un bon moral. Continue à gâter ton titi à qui j'envoie mes plus douces caresses.

    Gros et tendres bisous. Ton ami Hugues.

      • Samedi 13 Mars à 12:20

        Merci mon ami Hugues de ton passage.

        Merci de tes paroles

    6
    Vendredi 12 Mars à 15:25

    Bonjour Nani! Merci pour ton post sur le danger d'internet sur la jeunesse et aussi pour ton post sur ma page! J'ai réussi à réparer ma chaise de bureau! Je suis bien contente! Je l'ai revissée! J'espère que ça va tenir!

    Tu sais j'étais très fatiguée aussi j'ai fait la sieste! ça m'a fait du bien! d'ici une heure je partirai à ma séance de psy! J'ai RDV à 16h45! ça me fait tard! bises

      • Samedi 13 Mars à 12:21

        Courage Nicole ! C'est samedi et je pense à bien à Toi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :