• CONVERTISSONS-NOUS

     

    Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 1,14-20.

     

    Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ;
    il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »
    Passant le long de la mer de Galilée, Jésus vit Simon et André, le frère de Simon, en train de jeter les filets dans la mer, car c’étaient des pêcheurs.
    Il leur dit : « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. »
    Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.
    Jésus avança un peu et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque et réparaient les filets.
    Aussitôt, Jésus les appela. Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers, ils partirent à sa suite.

     

     

     

     

    " Etre libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres."

    Nelson Mandela

     

     

    Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. 

    Jésus dans son évangile

     

    Mes Amis, J'ai un grand espoir que un jour, nous

    serons comme hier unis. Qu'un jour, nous ferons UN,

    Non pas dans un geste de se plier à l'autre, mais 

    par un désir très grand de vivre ensemble.

    C'est très parlant ce que Mandela dit sur la liberté.

    La liberté n'est pas seulement changer nos habitudes...

    mais elle est liée au comportement envers l'autre.

     

    Puis pour l'évangile = Bonne Nouvelle, se convertir, c'est 

    aussi un mouvement qui est lié non pas seulement envers

    Dieu seulement mais aux autres. 

    Aimer celui qui n'est pas bon, car comme disait Jésus

    en croix, parfois, ils ne savent pas ce qu'ils font.

     

    Se convertir c'est faire une métanoïa. Le mot métanoïa est traduit par " pénitence " ou par " repentance ", mots devenus suspects en Occident, tant ils sont entachés d'une spiritualité doloriste. Métanoïa signifie " au-delà de nous ", au-delà de l'intellect, de notre raison rationnelle et se rapporte à un mouvement de conversion ou de retournement par lequel l’homme s'ouvre à plus grand que lui-même en lui-même. Le repentir est une ré-orientation du désir qui s'exprimait par rapport au monde et qui maintenant est orienté vers Celui qui est Source de désir en nous car il est Source de vie.

     

    Je vous confie pour ceux qui prient, un couple jeune avec

    une petite de 5ans

     

     

     

     

     

     

     

    Soyons capables de sortir de nous pour aller vers 

    celui qui est different, mais qui est comme moi

    un être humain qui a besoin de fraternité.

     

     

     

    " Tes croyances ne font pas de toi une personne meilleur

    que l'autre, ton comportement oui."

     

     

     

     

     

     

    GOD BLESS YOU TO

     

     

    CONVERTISSONS-NOUS

     

     

     

     

     

     

     

    « NOTRE FRANCEL'AUTORITE N'EST PAS LE POUVOIR... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    2
    Mardi 13 Janvier 2015 à 16:15

    qu'il est doux de te lire....

     en ces moments bien  dificiles et douloureux pour certains...

     j'espere que tu vas bien ma petite ana..bisous a toi.."V".

    1
    Mardi 13 Janvier 2015 à 08:16

    Bonjour  Ana, j'ai bien aimé ton article sur la conversion... Je te souhaite de passer une bonne journée... Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :