• Charles de Gaulle.... Charles de Foucauld disait il y a plus d'un siècle

     

     

     

    « Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France. Le sentiment me l’inspire aussi bien que la raison. »

    Général de Gaulle

     

     

     

    De Gaulle : « Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France.  » | L'Histoire en citations

     

     

     

    Libération de Paris : le récit de dix jours mouvementés - Geo.fr

     

     

     

    A la veille du 14 juillet 1940, le général de Gaulle s'adresse aux Français  - Vidéo Dailymotion

     

     

     

    De Gaulle : « Il faut que la défense de la France soit française... » |  L'Histoire en citations

     

     

     

    De Gaulle : « Eh bien, mon cher et vieux pays, nous voici donc ensemble  encore une fois, face à une nouvelle épreuve. » | L'Histoire en citations

     

     

    « Je m’adresse à la France. Eh bien, mon cher et vieux pays, nous voici donc ensemble encore une fois, face à une nouvelle épreuve. »

     

     

     

    Épinglé sur La Ve république en citations

     

     

     

     

    Épinglé sur Citations historiques - Histoire de France en citations

     

     

     

    L'Histoire en citations on Twitter: "De Gaulle ne manque pas d'humour ! De  quand date cette citation ? Réponse sur https://t.co/YvhH21wDc1… "

     

     

     

    De Gaulle : « Je ne vais pas mal. Mais rassurez-vous, un jour, je ne  manquerai pas de mourir. » | L'Histoire en citations

     

     

     

    Il y a cent ans disparaissait Charles de Foucauld | cdha.fr

     

     Charles Eugène de Foucauld de Pontbriand, né le 15 septembre 1858 à Strasbourg (France) et mort le 1er décembre 1916 dans le Sahara algérien, est un officier de l'armée française devenu explorateur et géographe, puis religieux catholique, ermite et linguiste. Il a été béatifié le 13 novembre 2005 par le pape Benoît XVI. Il est célébré le 1er décembre.

     

     

    ___________________________________________________________

     

     

    La France et l’islam : Charles de Foucauld disait il y a plus d'un siècle

     

    Avant propos d'Ana Casado

    ( Ce que j'ajute c'est dû a ce que nous sommes en train de vivre… peut être plus en raison des ses réseaux sociaux qui se dissent libre expression ...

    à tout …

    Insultes calomnies, menaces. C'est aussi émue de la situation dans le milieu enseignant-élèves et que cela coûte la vie à des enseignants ou la perte de leur poste... C'est ce dernier temps des jeunes presque enfants par leur âges qui se tuent entre eux. Je trouve que cela manque, de pas connaître les valeurs de la France. Surtout le manque de connaissance de ceux qui l'ont embellie… et il y a des belles âmes qui l'ont fait ... jusqu'à donner leur vie pour LA FRANCE )

     

     

     

     

    *** Il convient évidemment de replacer cet extrait dans son contexte historique, celui d’une France ravagée par la Première guerre mondiale, mais encore dotée d’un puissant empire colonial. L’Algérie était composée de trois départements français, mais certains de ses habitants ne bénéficiaient pas des mêmes droits que les autres. Ensuite, il convient de rappeler que, si Charles de Foucault n’était pas aveugle sur la vraie nature de l’islam, il était profondément ami des musulmans. Il préconisait un dialogue fraternel avec eux et il était le premier à dénoncer les injustices dont ils pouvaient être victimes.

    Ce texte a maintenant cent ans : il n’en demeure pas moins instructif pour nous, aujourd’hui. Par exemple, pour aider à comprendre la position des pays islamiques, notamment ceux du Golfe, et celle de certains musulmans dits « modérés », tous en guerre contre Daesh : ce n’est pas qu’ils condamnent la guerre sainte, la violence djihadiste, c’est qu’ils estiment que son temps n’est pas encore venu. Pour eux, Daesh représente « l’oiseau pris au piège qui se débat perd ses plumes et casse ses ailes ». Eux tiennent à se retrouver intacts pour le grand jour où ils déclareront la guerre sainte, avec la certitude de la gagner.

     

     

    Alors que pas un jour ne se passe sans que l’actualité ne relance le débat sur la place de l’islam en France, une lettre rédigée par le bienheureux Charles de Foucauld, assassiné à Tamanrasset en 1916, vient jeter un éclairage étonnant sur la question.

     

    Dans ce contexte, il peut être instructif de verser au dossier cet extrait d’une lettre envoyée par le bienheureux Charles de Foucauld à l’académicien René Bazin, le 29 juillet 1916, quatre mois avant sa mort survenue le 1er décembre.

     

    Tamanrasset, par Insalah, via Biskra, Algérie 29 juillet 1916
    Monsieur,

    Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ? Exceptionnellement, oui. D'une manière générale, non. Plusieurs dogmes fondamentaux musulmans s'y opposent ; avec certains il y a des accommodements ; avec l'un, celui du medhi, il n'y en a pas : tout musulman, (je ne parle pas des libre-penseur qui ont perdu la foi), croit qu'à l'approche du jugement dernier le medhi surviendra, déclarera la guerre sainte, et établira l'islam par toute la terre, après avoir exterminé ou subjugué tous les non musulmans. Dans cette foi, le musulman regarde l'islam comme sa vraie patrie et les peuples non musulmans comme destinés à être tôt ou tard subjugués par lui musulman ou ses descendants ; s'il est soumis à une nation non musulmane, c'est une épreuve passagère ; sa foi l'assure qu'il en sortira et triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ; la sagesse l' engage à subir avec calme son épreuve; " l'oiseau pris au piège qui se débat perd ses plumes et se casse les ailes ; s'il se tient tranquille, il se trouve intact le jour de la libération ", disent-ils ; ils peuvent préférer telle nation à une autre, aimer mieux être soumis aux Français qu'aux Allemands, parce qu'ils savent les premiers plus doux ; ils peuvent être attachés à tel ou tel Français, comme on est attaché à un ami étranger; ils peuvent se battre avec un grand courage pour la France, par sentiment d'honneur, caractère guerrier, esprit de corps, fidélité à la parole, comme les militaires de fortune des XVIe et XVIIe siècle mais, d'une façon générale, sauf exception, tant qu'ils seront musulmans, ils ne seront pas Français, ils attendront plus ou moins patiemment le jour du medhi, en lequel ils soumettront la France.

     

    Et lire si vous le désirez cet texte de

    Valerio Evangelista  "Les origines chrétiennes de l’islam"

    Publié le 21/11/16

     

     

     

    La France et l’islam :  Charles de Foucauld disait il y a plus d'un  siècle

     

     

    « La Solennité de Saint Joseph époux de la Vierge Marie, le 19 mars, DES ENFANTS EN DANGER ... SE SOUVENIR !!! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    10
    mmarie lepiM
    Vendredi 12 Mars à 17:38
    mmarie lepiM

    Bonjour, 

    Je découvre votre Blog, très intéressant.

    de beaux articles.

    Celui pour la coyance c'est non, élevé au biberon de leurs religion, coutumes... impossible pour le moment comme vous dites.

    @mitiés

     

    For You (Image trouvée sur le net)

     

     

    9
    Vendredi 12 Mars à 10:08

    La peinture du jour

    Bonjour Ana,

    merci pour ce bel article sur deux hommes qui se sont battus

    pour que vive la France.. C'étaient deux grands hommes..

    J'ai beaucoup aimé Charles de Gaulle...

    Je suis comme toi horrifiée par la mort de ces jeunes ..

    Bonne journée, gros bisous, caresses à Titi

      • Vendredi 12 Mars à 13:05

        Que puis je dire ?

        Juste Merci Mamie Lucette

    8
    Vendredi 12 Mars à 07:34

    Charles  de   Gaulle     avait    de   l'  esprit,    de   l'humour,  et   voulait    faire   de   la  France   un  pays   indépendant    et   souverain.

     Charles    de  Foucauld  avait    compris    que   l'  islam    était   incompatible   avec   le reste     du   monde,   et   il  n'  a   pas   été   le  seul    à  prévenir !

    Ce   qu'il   se   passe    aujourd'hui    est   dùu     à   la   lâcheté    de  nos  politiques    comme    à  celle    de   la   gauche    en  général,   dans   l'enseignement    en  particulier !

     Passe  une  bonne   journée

     Bisous

      • Vendredi 12 Mars à 13:06

        C'est vrai 

        construisons la paix en nous, ne nous laissons pas emporter 

        par tout ce qui est Horreur 

    7
    Jeudi 11 Mars à 22:17

    Merci ma Nani chérie,

    pour ton com, il y a une superbe photo pleine de fleurs de toutes les couleurs.

    Des blogs cathos qui ont été fermés sur eklablog!! Ça alors c'est incroyable.Tu sais qui?

    Pour le Général de Gaulle c'était un grand homme grand!

    Bel article. Douce nuit et gros bisous pour toi et câlins pour  Titi.

    6
    Jeudi 11 Mars à 16:47

    Bel hommage à Charles De Gaule qui a rendu à la France ses belles couleurs quelques peu flétries par un gouvernement tombé sous la servitude ennemie.

    Je suis comme toi. Pas en forme ! Ca viendra !

    Gros bisous. Hugues

    5
    Jeudi 11 Mars à 16:44

    Bonsoir Nani! Merci pour ton post sur le général de Gaulle et Charles de la Rochefoucault! Nous avons étudié ce dernier lors de nos réunions de prière! cela m'a vraiment plu! j'adore nos réunions de prière! Tu sais je discute avec toi alors que j'ai choupette sur moi! aussi ça n'est pas facile d'écrire! il y a sa queue qui balaie le clavier! Je suis bien fatiguée! Demain soir je serai chez la psychiatre j'ai RDV à 16h45, ça fait tard pour moi! mais bon je n'ai pas le choix!  Je te remercie de me dire que le chat que j'ai trouvé sera un ami pour choupette! je le crois aussi! mais choupette ne peut pas avoir de rapports! je me suis renseignée! les chattes stérilisées ne peuvent avoir de rapports avec des mâles! Bises

      • Vendredi 12 Mars à 13:08

        Mais le fait d'avoir un ami n'est pas basé que pas des rapports sexuels. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :