• Cette Sacrée Coloc

    À Dinard (Ile-et-Vilaine), l'ancien presbytère Saint-Enogat héberge à présent une colocation singulière. Quatre jeunes adultes porteurs de handicap ont en effet choisi d'y vivre ensemble.

    C’est une coloc peu ordinaire qui s’est créée à Dinard, commune d’Ile-et-Vilaine réputée pour sa station balnéaire. Depuis septembre 2018, Grégoire, Vianney-Marie, Nicolas et Thomas-Bénigne vivent ensemble dans la colocation Diadème. Leur spécificité ? Ces jeunes adultes sont tous les quatre porteurs de trisomie 21. Ils ont choisi de vivre ensemble dans l’ancien presbytère Saint-Enogat situé dans le quartier du même nom, une belle demeure en pierre restaurée en 2016.

     

    Grandir en autonomie

    Ce projet, qui est à leur initiative, apporte une réponse à leur désir d’autonomie. En effet, il n’est pas toujours aisé pour les adultes avec un handicap de trouver un lieu à la fois adapté à leur situation et qui leur permette une certaine autonomie. Ici, à la coloc, les quatre amis sont chez eux et peuvent s’adonner à leurs hobbies : orgue pour Vianney-Marie, danses bretonnes pour Nicolas, quand « Thom-Bé » pratique le jardinage.

     

    Je vous souhaite une très belle journée malgré la chaleur dans certains départements

    bon mardi …

     

     

    Photographie de nature et de paysages exceptionnels par Jeff Walker #photographie # de plein air #scape #travel #nature

     

    "Vous n'aurez pas ma haine" : Messages d'espoir: à vous de sourire - Journal des Femmes

    Hier j'ai eu très mal.

    une personne m'a blessé produisant une énorme blessure. Des mot empreints de violence.

    La personne savait pour ma maladie ... et il m'a traité de folle...car cette maladie relève de la psychiatrie.

    Je ne peux pas l'aimer...son geste à une connotation d'haine.

    Je ne veux pas rentrer dans ce circuit... tout en étant bouleversée par ce que un être humain puisse vouloir détruire un autre être humain.

    Non, vous n'aurez pas ma haine... le mal se retournera contre vous ...ce qui sort par la bouche reviendra vers vous...

    J'ai toujours du mal à ce que l'on considère tout handicap comme une différence...

      

    Pensées | Inspirations pour réussir sa vie - Part 19

     

    GOD BLESS YOU

    Nouveau livre - Roman.  L'exil et la haine de Martial Debriffe - À l’aube de la Seconde Guerre mondiale, Jules, jeune médecin, part exercer dans un petit village d’Alsace. Il tombe amoureux de la belle Emma. De cet amour interdit qui bouleverse son destin naît un enfant. Quand la guerre éclate, le fermier local auquel Emma était promise, profite de sa position de milicien pour tenter de séparer le couple. Jules et Emma doivent fuir l'Alsace, sans leur enfant...

     

    « LA TOTAL !De la musique pour oublier un peu ce quelque chose qui ... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Mercredi 28 Août 2019 à 19:53

    oy porque pienso… pienso porque vivo… vivo porque avanzo … "

     

    La joya más preciosa y la maravilla de la naturaleza

    La cosa más bella " LA VIDA "

     

    Gracias mamá, gracias papá

     gracias a vosotros si estoy aquí,

    Y desde siempre, adoro la vida

     

    En los tiempos malos, he sido feliz

    de vivir, de respirar, de sufrir, de amar,

    ser madre y de haber dado la vida, de ser una abuela

    a mi vez, porque la vida da la vida, y sigo

    viviendo, respirando, sufriendo y amando de nuevo

    y otra vez y es una sensación maravillosa.

     

    En los buenos tiempos, estoy maravillada y todos

    mis sentidos se despiertan, para disfrutar

    de esos momentos mágicos

    Vivir, respirar, amar, sufrir y dar lo mejor de

    mi a los que amo.

    recuerdos de buenos y malos momentos, pero los guardo

    preciosamente para contarlo a mi nietos,

    y decir que me encanta la vida y la ...

     recuerdos de buenos y malos momentos, pero los guardo

    preciosamente para contarlo a mi nietos,

    y decir que me encanta la vida y la ...

     

    ya citado: ‘que realmente vale la pena, si

    amamos y reímos, de verla pasar con

    pena y la nostalgia, de  no poder tener

    dos vidas''

     

    Gracias mamá, gracias papá, por haberme dado la vida

     

    4
    Mercredi 28 Août 2019 à 10:08

    La création du jour

    Bonjour Ana,

    voici l'ouvrage que je fais en ce moment, ça fait trois mois

    qu'il est commencé et il y en a encore

    pour au moins un bon mois pour le terminer...

    J'espère que tu vas bien malgré la chaleur qui est revenue..

    Bonne journée avec Titi, gros bisous

    3
    Mardi 27 Août 2019 à 23:45

    Coucou ma Nani chérie,

    super cette colocation, j'espère qu'ils s'en tireront bien.C'est une riche idée qu'ils ont eu là.

    Quand à la personne qui a eu l'idée de te traiter de fou, elle n'est pas digne de recevoir ta haine, oublie là et que cela lui revienne. Comme lorsque Jésus disait à ses apôtres si vous n'êtes pas reçu comme il faut secouer même la poussière de vos sandales. Ne leur prenez rien. Rendez leur tout.

    Et ils ne doivent rien à personne.

    Bon courage à toi mon amie chérie et belles journées.

    Je t'embrasse comme je t'aime.

    2
    Mardi 27 Août 2019 à 10:24

    La création du jour

    Re-bonjour, merci d'être déjà passée sur mon blog.

    Bisous

    1
    Mardi 27 Août 2019 à 09:12

    La création du jour

    Bonjour Ana,

    ces quatre jeunes gens ont eu raison de s'installé

    dans cet endroit et d'y vivre en communauté..

    Je suis désolée de savoir que quelqu'un a eu de vilaines paroles

    envers toi, ils ne te connaissent pas et ne savent pas ce que tu es :

    une personne au coeur énorme et qui fait du bien autour d'elle..

    Voici une photo que Sylvie a prise de moi dimanche

    sur la plage d'Antibes, Jérémy et Maud nous accompagnaient,

    ce fut une belle journée..

    Bonne journée chère petite amie, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :