• Celui d’entre vous qui est sans péché... JUGEMENT !

     

     

     

     

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 8,1-11.

     

    En ce temps là, Jésus s’en alla au mont des Oliviers. 

    Dès l’aurore, il retourna au Temple. Comme tout le peuple venait à lui, il s’assit et se mit à enseigner.
    Les scribes et les pharisiens lui amènent une femme qu’on avait surprise en situation d’adultère. Ils la mettent au milieu,
    et disent à Jésus : « Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère.
    Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider ces femmes-là. Et toi, que dis-tu ? »
    Ils parlaient ainsi pour le mettre à l’épreuve, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus s’était baissé et, du doigt, il écrivait sur la terre.
    Comme on persistait à l’interroger, il se redressa et leur dit : « Celui d’entre vous qui est sans péché, qu’il soit le premier à lui jeter une pierre. »
    Il se baissa de nouveau et il écrivait sur la terre.
    Eux, après avoir entendu cela, s’en allaient un par un, en commençant par les plus âgés. Jésus resta seul avec la femme toujours là au milieu.
    Il se redressa et lui demanda : « Femme, où sont-ils donc ? Personne ne t’a condamnée ? »
    Elle répondit : « Personne, Seigneur. » Et Jésus lui dit : « Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus. »

     

     

     

    Mes Amis dans quelques jours les chétiens allons

    vivre la Semaine Sainte. Cet évangile est émouvant

    car il s'agit d'un jugement. Jésus sait que Lui

    aussi va être livré entre les mains de ceux qui

    veulent le tuer. Il connait le coeur des pharisiens.

    Il sait leur hypocrisie.

    Ils vont amener cette femme pour lui tendre un

    piège. Ils sont là commes des chiens féroces.

    La femme a été vraiment trouvé en train de pécher ?

    En tout cas, ils la mettent entre les mains de Jésus.

     

     

    « Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère.
    Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider ces femmes-là. Et toi, que dis-tu ? »

     

    Ils veulent piéger Jésus vis à vis de ce que dit la loi.

    Jésus va faire silence et se baiser par terre...

     

    "Celui d'entre vous qui est sans péché lui jete la première

    pierre "

     

    Dans ce silence et sans les regarder, Jésus va leur 

    dire leur péché et leur lacheté.

    Un par un, repartira en laissant la femme seule avec 

    Jésus.

     

    Il se redressa et lui demanda : « Femme, où sont-ils donc ? Personne ne t’a condamnée ? »
    Elle répondit : « Personne, Seigneur. » Et Jésus lui dit : « Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus. »

     

     

    C'est par la miséricorde que Jésus attire à lui les

    pécheurs. 

    Le mot péché est à l’origine un mot hébreu du langage courant qui signifie "manquer sa cible". C’est petit à petit qu’il a pris le sens d’une faute qui atteint Dieu lui-même, ou plutôt qui sépare l’homme de la relation naturelle d’amitié qui le lie à Dieu. Dieu seul peut pardonner les péchés, ce que Jésus fait par sa vie et par sa mort.

     

    On pourrait dire du péché que c’est une offense à Dieu, par une pensée, une parole, un acte ou une omission. Ce sont les croyants qui parlent de péché là où, au niveau purement humain, il est question de mal ou de faute. Le mal est ce qui détruit et la faute est ma part de responsabilité dans le mal. En employant le mot péché, le croyant reconnaît que, lorsqu’il fait librement le mal, il fait souffrir Dieu. L’alliance avec lui est abîmée.

    Le Catéchisme de l’Église catholique définit le péché comme "un manquement  à l’amour véritable, envers Dieu et envers le prochain". Sera donc péché grave ce qui compromet sérieusement l’alliance entre Dieu et le croyant.

     

    Une chose est claire : Dieu ne juge pas par rapport à un règlement. Il voit le cœur.

     

     

     

     

     

     

     

    DONNEZ-NOUS SEIGNEUR

     

     

     

     

    UN COEUR NOUVEAU

     

     

     

     

    Celui d’entre vous qui est sans péché... JUGEMENT !

     

     

    « MON SEIGNEUR VIENS A MON AIDEDONNER SA VIE POUR LES AMIS »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    3
    Mardi 24 Mars 2015 à 14:49

    Merci ma chère Nani,
    J'aime infiniment cet Evangile qui reflète toute la Beauté, La Sagesse  et la Bonté de Dieu envers l'Humain, même pêcheur !

    Face à Jésus, les pharisiens n'avaient aucune chance de le prendre en "flagrant délit" : Dieu est trop Sage et Intelligent pour cela !

    Prends bien soin de toi et plein de gros bisous

     

    2
    Mardi 24 Mars 2015 à 09:30

    Bonjour Ana, voici un texte qui me plait beaucoup, il montre comment Jésus parvient à faire partir tous les pharisiens car tous ont commis des pêchés et ne peuvent juger cette femme car eux aussi sont pêcheurs... Une grande leçon sur le pardon...

    Bonne journée chère petite amie... Gros bisous...

    1
    Lundi 23 Mars 2015 à 21:20

    Coucou Nani,

    merci pour tout ce que tu me confies; ce sont des perles à garder.

    Merci d nous avoir épaulés dans notre retraite, qui fut un temps d'une merveilleuse sérénité.

    Oui on peut continuer à prier pour Ludovic, qui va découvrir tout ce dont il sera privé, à moins de tomber sur un prêtre très ouvert qui au long d'un chemin de conversion et de réconciliation pourra peut être faire sa 1ère communion.

    L'évangile d'aujourd'hui est un grand classique, pour piéger Jésus... mais en dehors de ça, ça m'énerve toujours de voir que seule la femme est dans le péché, il faut perte deux pour cela!

    Je ne serai pas aussi prolixe que toi, mais mon accompagnatrice aussi a besoin de prières: atteinte d'une maladie orpheline elle ne peut plus se servir de ses jambes depuis l'an passé et maintenant un bras es touché. IL faut que je rive le temps d'aller a voir... mais tout se précipite avec le semaine Sainte et  Pâques qui arrivent ... plus toute la famille!

    Je t'embrasse en toute amitié @+plus par mail.

    Voilà pour ton petit déjeuner!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :