• CELA PEUT DERANGER, MAIS C'EST LA VERITE

      

    Il fait quelques jours, j'ai reçu un papier qui disait en gros : 

    Il faut aider les prétres car eux vivent que de le smigc !

    Cela m'a mis un peu en colère.

    Combien des gens vivent avec 700 euros. Combien avec moins encore !

     

     

    Voilà la vérité ! Des enfants au Sahel meurent à cause de la

    malnutrition. En Inde aussi et ailleurs.

    On met tout sur le dos de Dieu. Mais Dieu nous demande

    de partager. Que les pays riches cessent de vouloir plus

    de richeses. Des enfants travaillent sans aller à l'école, pour

    gagner moins de ce que nous utilisons pour des baguettes de pain.

    Je REMERCIE Dieu de m'avoir toujours fait aimer la pauvreté.

    Je sais que tous ne sont pas pour le pape. Mais on a reçu le cadeau,

    d'avoir un homme que dit la VERITE. Et même sur la Curie Romaine !

    Je lui laisse la parole. 

     

     

    CELA PEUT DERANGER, MAIS C'EST LA VERITE

     

     

    François pape

      "Saint Pierre n'avait pas de compte en banque", a déclaré mardi le pape François, dans un plaidoyer pour une Église pauvre qui n'agisse pas en "entrepreneur", à l'occasion de la messe quotidienne dans la résidence Sainte-Marthe au Vatican. "Quand nous voulons faire une Église riche, l'Église vieillit, n'a pas de vie." La pauvreté qui doit caractériser l'Église "nous sauve du risque de devenir des organisateurs, des entrepreneurs", a-t-il dit, au cours d'une messe concélébrée devant une petite assemblée avec Mgr Gerhard Ludwig Müller, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF, ex-Saint-Office).

    Le pape, dans ses homélies quotidiennes, prononcées sans note, devant une soixantaine de personnes dans la chapelle de la résidence Sainte-Marthe où il habite, a l'habitude de commenter l'évangile du jour. Ses paroles ne doivent donc pas être interprétées comme une injonction aux institutions de l'Église à fermer leurs comptes en banque ou à ne pas poursuivre leurs nombreuses oeuvres coûteuses en matière de santé, d'éducation, de secours aux pauvres à travers le monde, soulignent les vaticanistes. C'est davantage une attitude de pauvreté et de dépouillement qui est fixée comme objectif radical à terme de l'Église.

    "Heureux les pauvres"

    La pauvreté est un des piliers de l'enseignement du pape argentin, qui avait l'habitude à Buenos Aires de se rendre dans les quartiers pauvres. Il avait déclaré peu après son élection, en expliquant le choix de son nom, François d'Assise : "Comme je voudrais une Église pauvre, pour les pauvres !" Il prépare une encyclique sur la béatitude de l'évangile "Heureux les pauvres". En présence de membres de la puissante CDF, le pape a affirmé mardi que "la prédication évangélique naît de la gratuité" : "Ce que j'ai reçu gratuitement, je dois le donner gratuitement." "Dès le départ, c'était comme ça : saint Pierre n'avait pas de compte en banque, et quand il a dû payer les impôts, le Seigneur l'a envoyé en mer pêcher un poisson et trouver dedans la monnaie pour payer", a-t-il ajouté, en faisant allusion à la monnaie symbolique de la parole de Dieu.

    Le pape argentin a cité un autre passage des "Actes des apôtres", quand l'apôtre de Jésus, Philippe, "est allé trouver le ministre de l'Économie de la reine Candace" (alors reine d'Éthiopie). "Il n'a pas pensé : on va faire une organisation pour soutenir l'Évangile. Il n'a pas ouvert un commerce avec lui : il a annoncé (l'Évangile), il a baptisé et est reparti". "Il faut certes poursuivre les oeuvres de l'Église - et certaines sont un peu complexes - mais avec un coeur habité par la pauvreté", a-t-il dit, en répétant que l'Église "n'est pas une ONG". Ces déclarations, radicales et diffusées via Radio Vatican dans le monde entier, peuvent accentuer le malaise d'une partie de l'Église institutionnelle, attachée à certains privilèges et parfois accusée de corruption. Mais, selon les vaticanistes, le pape entend ainsi susciter un changement d'attitudes par sa parole plus que par les structures.

     

    Pour ma part, j'ai voulu lire ce qu'il dit...et c'est coupé par des morceux... "  Cette video n'est plus disponible........"

    J'ai passé plus de deux heures pour vous ecrire cet article.

    Je suis heureuse, car au moins, il y a cet homme et 

    et beaucoup des autres personnes, qui n'on pas peur 

    de dire  " ça suffit "

     

     

    CELA PEUT DERANGER, MAIS C'EST LA VERITE

     

    GOD BLESS YOU

     

     

    Click here to find out more!

     

     

     

    « JESUS,TA FACE EST MON UNIQUE PATRIE UNE JOURNEE DE PLUS.... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Jeudi 13 Juin 2013 à 08:14

    Bonjour Ana, tu as fais un très bel article.. Il y a beaucoup de souffrances dans le monde... mais les riches ne donnent pas aux pauvres, ils sont trop égoïstes, ce sont les pauvres qui donnent aux autres un peu de leur maigre salaire... Bonne journée chère petite amie.. Gros bisous

     

    1
    Mercredi 12 Juin 2013 à 18:35

    Il est intéressant de lire ce que les apôtres ont dit à Paul :

    Galates 2:9 ayant reconnu la grâce qui m’avait été accordée, Jacques, Céphas et Jean, qui sont regardés comme des colonnes, me donnèrent, à moi et à Barnabas, la main d’association, afin que nous allassions, nous vers les païens, et eux vers les circoncis.
    Ils nous recommandèrent seulement de nous souvenir des pauvres, ce que j’ai bien eu soin de faire.

    Je crains que nombre d'Eglises dites chrétiennes aient oubliées cette recommandation...

    Dans ce texte de l'épitre aux Galates, il faut remarquer aussi que ce n'est pas Pierre (Cephas) qui est envoyé vers les païens mais Paul. Jacques, Pierre et Jean avaient pour mission d'annoncer l'Evangile aux Juifs (les circoncis)

    Bonne soirée ma chère Ana. Grosses bises à toi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :