• ATTENTION L'OCCIDENT. COMMUNAUTE EUROPEENNE !!!

    Little boy looking through window

    Nous avons compris que Daesh était à nos portes 

    En Occident, le drame des chrétiens d’Orient ne suscite que mépris et indifférence. Claire-Marine Gros, étudiante française de 21 ans, a décidé de réagir en se rendant sur place pour recueillir un maximum de témoignages de réfugiés.

    Partie il y a neuf mois, la jeune femme se trouve actuellement en Jordanie où elle a déjà rencontré de nombreux chrétiensissus d’horizons différents. Elle publie l’ensemble de son travail sur un blog baptisé Amman2Paris : une excellente source d’informations pour qui souhaite approcher de près la réalité du Proche-Orient. Dernièrement, elle a recueilli le témoignage de Georges, patriarche de la famille Eshaq, originaire de la région de Mossoul en Irak. Malgré le calvaire subi et l’attente d’un avenir meilleur, le père de famille conserve une espérance qui force le respect.

    Depuis l’intervention des États-Unis et la chute de Saddam Hussein, la situation s’est empirée de jour en jour. Après 2013, la situation est devenue critique : très vite, il nous est devenu impossible de nous rendre à Mossoul pour faire nos courses ou nous promener parce que les milices islamiques menaçaient de nous tuer ou nous kidnapper. Le gouvernement, quant à lui, était bien trop « occupé » pour se soucier du sort des chrétiens.

    Un jour, l’État islamique a coupé l’approvisionnement en eau des villages chrétiens autour de la ville de Telkief ; nous avons aussitôt compris que Daesh était à nos portes. Je ne peux dire si c’était une bonne ou une mauvaise chose, parce que si nous mourrions de soif cette épreuve a été pour nous un signal : nous devions partir de toute urgence. En suivant notre instinct, nous n’avons donc perdu aucun membre de notre famille. Dieu merci, parce que perdre une maison, des voitures ou des terres n’est rien comparé à la perte d’un enfant, d’une épouse ou d’un père.

    Lors de notre fuite de Telkief, j’ai vu deux jeunes femmes mourir dans la rue, une bombe étant tombée à leurs pieds… C’était horrible ! Tout le monde se connait dans ces villages, les pertes humaines ont été très douloureuses, pour tout le monde.

    La famille Eshaq a donc fui vers le Kurdistan irakien en voiture pour se réfugier à Dohok, dans une église, avant de vendre leur voiture pour partir en Jordanie par avion. Depuis leur arrivée à Amman, en novembre 2014, la famille Eshaq se rend tous les jours à la messe. Alors qu’ils n’ont aucune nouvelle d’organisations ou ambassades pour un départ vers un pays qui pourra leur offrir un avenir, le plus important pour eux est la prière de la communauté chrétienne : « Merci aux chrétiens d’Occident pour leur humanité et leurs prières ! Grâce à leurs intentions nous avons survécu et nous sommes tous ensemble ».

     

     

     

     

    Et le contraste !

    Afficher l'image d'origine

     

     

    Voyons un peu...

    Pendant que des enfants, des femmes et des hommes meurent

    sauvagement, ici, en occident, nous faissons la

    grève malgrès les innondations... pour gagner plus

    d'argent.

    Mais, plus ignoble c'est de voir ce que j'ai vu cet

    aprés-midi. Des personnes se disputer pour ...

    avoir des crêpres ! Et pas de jeunes mais des retraités

    et plus...

    Mon Dieu dans quel monde nous vivons ? 

    Je pense, que ce que ce que nous disons être un scandale

     en disant que Dieu ne fait rien, ce sont des 

    HURLEMENTS

    des pauvres gens pour nous dire :

    ARRÊTEZ,

    Regardez-nous et apprenez les vrais

    moments pour pleurer et pour rire.

    Car il y a un moment pour tout. 

    Regardons un peu la REALITE ! 

    Moi la première !!!

    Je dors dans un bel studio bien chaud.

    Un lit, une salle de bain, de l'eau potable.

    Des gens doivent quitter leur chez soi...et marchent

    sans savoir où aller, en laissant tomber, peu à peu leurs

    balouchons car trop lourd pour la longue marche.

     

    C'EST UN CRIS DESESPERE

    Arrêtons de pas nous Aimer ! Le temps est si court

    dans une vie...que l'on oublie l'Amour, le regard de

    compassion. Moi la première !

    S'il vous plaît, regardons l'autre non pas comme

    quelqu'un qui va nous enlever quelques euros,

    car, à quoi sert il de les avoir sans avoir la joie du

    partage ? 

     

    Afficher l'image d'origine

     

     

    Afficher l'image d'origine

     

     

    Afficher l'image d'origine

     

     

    Afficher l'image d'origine

     

     

     

     

    GOD BLESS YOU

     

     

     

    TEMOIGNAGE DES CHRETIENS D'ORIENTE et des crêpes

    « APRES REFLEXION JE NE FERME PAS CE BLOGLa charité ne dis pas mal de son prochain »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    Dimanche 5 Juin 2016 à 08:04

    Bonjour Ana, je te souhaite de passer un bon dimanche...

    GROS BISOUS

    5
    Samedi 4 Juin 2016 à 10:57

    Bonjour Ana, ton article relate les faits qui se déroulent dans le monde.. Les chrétiens sont encore martyrisés à notre époque.. Quand cessera la haine que manifeste certaines personnes contre d'autres..

    Jésus nous demandais d'aimer son prochain...Peu de gens le font...

    Bon samedi, bons baisers chère petite amie.

    4
    Samedi 4 Juin 2016 à 00:16

    bien belle réponse en espagnol NANI

    je vais demander à Georges de traduire il est à moitié espagnol lui et le parle bien;

    je ne t'ai toujours pas envoyé la situation de chrétiens migrants qui s'os-ccupe des migrants comme son nom l'indique.

    Mais je vais tâcher de le faire, j'oublie tout en ce moment;

    gros bisous et bon weeekend

    3
    Vendredi 3 Juin 2016 à 08:00

    Les temps sont difficiles!

    Mais il y en a été de tous temps, sans doute moins visibles car sans médias comme nous en avons!

    Mais Il est écrit dans la bible: « Il y a un temps pour tout et un moment pour toute chose sous le soleil. Il y a un temps pour naître et un temps pour mourir, un temps pour planter, et un temps pour arracher le plant, un temps pour tuer et un temps pour soigner les blessures, un temps pour démolir et un temps pour construire. Il y a aussi un temps pour pleurer et un temps pour rire, un temps pour se lamenter et un temps pour danser, … » (Ecclésiaste 3.1-4)

    Je sais que c'est difficile à admettre mais c'est ainsi!
    Prions ensemble pour le monde actuel!

    Gigi

    2
    Jeudi 2 Juin 2016 à 23:15

    Coucou maNani,

    Bon j’ai retrouvé mon clavier chéri mais fâché avec les majuscules en faisant sauter mon grill-pain ; ne te fâche pas si tu es en minuscule ; j’essaie de faire un effort pour les prénoms ou pseudos .

    J’accumule trop de retard et je ne veux pas rester tard ce soir, alors je fais court ;

    la pluie s’est un peu arrêtée, plus hier qu’aujourd’hui ça me déprime un peu car tout ce que j’ai déjà fait dans le jardin est à recommencer ; la nouvelle toile de mon barnum qu’on a mis quand il faisait beau s’est décousue au niveau des rubans ; bon ce n’est pas la toile vendue avec mais les dimensions étaient les même ; je ne sais si j’aurais la force pour le faire (ma couturière peut être elle a de matériel plus sophistiqué !) à voir !

    les plastiques de mes serres (genre armoire en plastiques pour les vêtements, mais du coup le plastique est transparent était fichu au bout de 3  ans, du coup j’ai essayé un bricolage qui a tenu jusqu’à la tempête là tout s’est démonté ; j’ai semé des graines de cosmos et autres rien ne sort, elles sont noyées ? MAIS bon il y a pire je relativise;

    Oui les Chrétiens d'Orient je connais je leur donne, mais ne peux pas faire grand chose hélas; car je n'ai pas la santé pour accueillir chez moi des réfugiés.

    Merci pour ton article qui permet de RELATIVISER à coté de ce que nus vivons.

    je t'envoie par mail une situation à Tours; où je peux que prier et donner qq chose;

    Gors bisous ma Nani et bonne soirée et douce nuit;

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :