• ABBA, MON PAPAITO !!!

    ABBA, MON PAPAITO !!!


    Psaume 32(31),1-2.5abcd.5ef.7.10bc-11. 

    -Psaume de ce Dimanche-

     

    Heureux l'homme dont la faute est enlevée, 
    et le péché remis ! 
    Heureux l'homme dont le Seigneur ne retient pas l'offense, 
    dont l'esprit est sans fraude !

    Je t'ai fait connaître ma faute, 
    je n'ai pas caché mes torts. 
    J'ai dit : « Je rendrai grâce au Seigneur
    en confessant mes péchés. »  

    Et toi, tu as enlevé 
    l'offense de ma faute.
    Tu es un refuge pour moi, 
    mon abri dans la détresse ; 
    de chants de délivrance, tu m'as entouré. 

    L'amour du Seigneur entourera 
    ceux qui comptent sur lui. 
    Que le Seigneur soit votre joie ! hommes justes ! 
    Hommes droits, chantez votre allégresse !

      

    ABBA, MON PAPAITO !!!   ABBA, MON PAPAITO !!!

    Chisssssssssss

    Je veux dire aux papas Bonne fête !

    Mais je veux en ce jour, parler de mon ABBA = Papa.

    En espagnon ce diminutif est "papaito"

    Je veux dire un mot pour faiter ce Jour.

    JE vous partage mon secret, celui de la petite fille 

    qui est en moi et qui parle à son papaito.

     

    ABBA, MON PAPAITO !!!

     

    Papaito, je sais, que même si mes yeux ne te voient pas,

    tu est là, à mon coté. Je sais, que tant que je serai 

    à ton coté, rien pourra m'arriver. 

    Je veux te remercier de m'avoir donné la vie.

    De m'avoir accueilli lors de ma naissance.

    D'être déjà là dans le ventre de ma mère.

    Je veux te remercier, car tu es un super Papa. Tu ne me 

    tapais pas lorsque je fessait des bêtises...

    et pour tant, je le reconnais, je t'ai fait courrir

    derrière pour que en tombant, je ne me fasse pas trop mal.

    Je ne savais faire de vélo, et tu as donné l'idée à

    Marie Pâques pour m'apprendre. Je suis vraiment sûre,

    que lorsque je tombait de mon vélo, tu avais de souci.

    Je crois, que tu es le plus beau des papas de la terre.

    Combien des choses j'ai faites pour te faire plaisir !

    Cela ne marchais pas toujours, mais je te vois penche sur moi

    et me dire : ce n'est pas grave mon enfant ! Une autre fois ça sera mieux. Et tu prennais mes petites pierres à la place des fleurs.

    Combien des fois, lorsque j'ai un gros chagrin qui me fais pleurer,

    je me sent sur ta poitrine, et peu à peu je reviens à la paix.

    Je me souvien le jour, où nous avons parlé assis par terre.

    Tu me regardais et je te disais tous mes sécrets. Je te dissais ce que

    je ne t'avais confié dans la confiance.

    J'ai été surprise par ton sourire... " je sais mon enfant, je le savais,

    et rien de tout cela t'enlevais mon Amour "

    Tu es mon Amour de petite fille et, tu le resteras toujours.

    Papa, je veux encore aujourd'hui te confier mes désirs. 

    J'ai un désir ENORME de partir avec toi la main dans la 

    main. J'ai grand besoin. Je sais que je ne suis pas trés coteaud,

    mais dans ta main je trouverai les forces. 

    Voici mon cadeau pour ta fête. Tiens mon coeur,

    Il est que pour toi. Et puis, aussi pour tous ces frères et soeurs 

    qui, ne sont pas costeauds eux non plus.

    Voilà mon Papaito cheri.

    Je t'embrasse fort, trés fort.

    Belle fête PApa !

     

    ABBA, MON PAPAITO !!!

    ...ça c'est Papa qui l'a fait...Il est un super !

     

    (Mon vieux)

     

    ABBA, MON PAPAITO !!!

     

    « L'AMOUR FAIT CHAIRUNE LOI CONTESTE MEME PAR DES CHRETIENS !!! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    5
    Lundi 17 Juin 2013 à 15:49

    La lettre que j'ai écrit hier, c'étais à mon Père Dieu. Non pas à celui de la terre que je n'ai pas connu.

    4
    Lundi 17 Juin 2013 à 08:12

     

    Bonjour Ana, comme il est beau le poème que tu as écrit à notre père à tous... On peut tout lui dire, il comprend tout... Et il a tout crée et tout est beau... Bonne journée Nani, gros bisous

    3
    Lundi 17 Juin 2013 à 06:55

    Bonjour Ana

    je devais revenir  hier soir  mais  la telé ma fais  changer d 'avis ...tres  jolie  texte  en souvenirs d 'un papa  bien loin de toi  tu as su y mettre  les  mots   une enfance de souvenirs  d'un papa  disapru  bien trop tot...je ne peux  pas  venir  tous  les  jours  sur  les  blogs laisser  un com  un par ci  un par  la  ...mais sache  que je ne  t 'oublie   pas  pour ca  c 'est avec  la  pluie chez  nosu  ce  matin  que je te souhaites   une agreable  journee..  gros  bisous

    2
    Dimanche 16 Juin 2013 à 20:25

    Bonsoir Nani,

     

    Comme c’est merveilleux de souhaiter une bonne fête à son papa du ciel. Le retour à l’innocence guide nos pas vers le Seigneur, merci Nani pour cette belle prière.

     

    “En vérité, je vous dis : si vous ne vous convertissez et ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux.” Matthieu 18 : 3

     

    Merci de ton passage sur mon blog Nani, j’ai passé une bonne semaine et je remercie le Seigneur de m’avoir donné une gentille sœur comme toi.

     

     

    A bientôt Nani, ton frère en Jésus Christ notre Seigneur.

     

    Gilbert.

    1
    Dimanche 16 Juin 2013 à 19:05

    coucou Ana 

    la vilaine  qui me dis que je ne passe pas  je suis venue hier et je t 'ai laisser  un com  sur  la  page   ou tu te raconte  petite fille ...je file faire  a  manger et je reviens  en soirée   a  plus  tard  bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :