• A QUATRE ANS... ET A 87 ANS...

     

    À quatre ans, cette petite Syrienne voit un appareil photo... et lève les mains pour se rendre

    Quelle épreuve a bien pu amener cette petite Syrienne à avoir le réflexe de lever les mains ainsi ?

     

    Menina síria de 4 anos se rende diante de câmera

     

    C'est une image qui fend le cœur, qui résume à elle seule le malheur d'une génération entière d'enfants qui garderont durant les séquelles visibles et invisibles de la guerre. La photojournaliste Nadia Abu Shaban a posté sur les réseaux sociaux l'image d'une petite fille syrienne de quatre ans les mains en l'air, dans la posture de se rendre, avec sur le visage une expression où se mêlent peur, fragilité, résignation et apathie.

    La peur du photographe

    Cette photo a fait le tour du monde, et a été partagée par plus de deux millions d'internautes. Mais ce n'est pas devant un vrai fusil que l'enfant s'est rendue : ce qu'elle a pris pour une arme n'était que l'appareil du photographe. Et peut-être est-ce là une scène encore plus alarmante que celle d'enfants sauvagement exécutés. Des millions d'enfants naissent, grandissent et survivent dans un état de peur, hantés par le fantôme de la violence au point de réagir avec une résignation instinctive devant tout ce qui leur paraît être une menace. La curiosité caractéristique de l'enfant, qui le conduirait dans un environnement normal à vouloir connaître et toucher un nouvel objet, se transforme en une quasi-certitude inconsciente qu'il ne s'agit là que d'un des innombrables outils de mort..

    La guerre en Syrie, qui dure déjà depuis quatre ans, a tué 215 000 personnes. Plus de 4 millions de personnes ont été contraintes de fuir à l'étranger et 7 millions de citoyens syriens sont devenus des réfugiés dans leur propre pays sans aucune perspective de paix. Le terrorisme fanatique du prétendu État islamique a transformé le scénario déjà cruel de la guerre civile en une persécution religieuse sanglante d'extermination des minorités, notamment les chrétiens, les yézidis, et même les musulmans d'autres sensibilités. 

    Élisabeth de Lavigne

     

    23 AVRIL 2015 

    Elle faisait partie des Sœurs missionnaires du Précieux-Sang et vivait en Afrique depuis plus de 60ans.

    Une religieuse de 87 ans a été retrouvée morte et violentée dans sa chambre en Afrique du Sud. Elle aurait été assassinée dans la nuit...
     ARTHUR HERLIN
     
     
     

    Victoire sur le mal

    Mes Amis, non, pas deux articles en un. Seulement

    témoigner jusqu'à où la barbarie peut aller.

    Toucher à l'innocence des enfants et assassiner 

    des consacrés a faire le bien. Cela me fait mal,

     m'atteint au plus profond. Mettre la Croix comme

    signe de la victoire sur le mal...cela peut sembler

    masochiste. La Croix du Christ est le signe

    de la victoire.

    La victoire pour un chrétien ce n'est pas de riposter

    avec la violence. 

    Je le sais dans ma propre chair d'enfant. On m'a volé

    mon enfance, on a brutalisé mon corps. Volé ce qui

    m'appartenait. Je n'ai pas riposté avec la violence.

    J'ai mis la distance entre le mal et moi.

    Conséquence 

    j'ai pu garder mon coeur dans l'innocence.

     C'est pour cela mes Amis, être vrai chrétien ce n'est 

    une religion mais plus. C'est rentrer par une porte 

    bien ouverte à l'Amour... et bien étroite pour ceux

    qui veulent l'haine et le mal.

    psaume 108

     Ô Père, je me sens en sécurité 

    et je veux chanter une hymne à ta présence !
    Que la musique éclate avec l'aurore.

    Je veux te rendre grâce parmi les peuples,
    Père, je vais te chanter devant tout le monde,

    car ton amour est plus grand que l'univers
    et ta présence s'étend jusqu'aux nues.

    Père, montre-toi dans les cieux,
    et que ta présence domine toute la terre.

    Libère tes bien-aimés de leurs esclavages,
    donne-leur un Sauveur, je t'en supplie.

    Le Père a répondu par son plan de salut:
    j'exulte ! il m'a relié au Sauveur,

    je suis devenu membre de son Corps,
    je profite de sa mort et de sa résurrection,

    ma foi en lui occupe toutes mes pensées,
    mon espérance me donne accès à son Royaume.

    Les épreuves du Malin me sont profitables,
    je le domine avec la force du Sauveur,
    je refuse toutes ses attaques.

    Qui peut me conduire à cette forteresse ?
    et me donner de vaincre l'empire du mal ?

    Seulement toi, Père, qui semblais absent
    de nos luttes quotidiennes.

    Viens te battre avec nous contre l'Adversaire,
    car nos seules forces n'y pourront rien.

    Avec notre Père, nous ferons des exploits:
    lui seul nous donnera d'anéantir cet ennemi.

     

     

     

     

    Luc_24_35-48-temoins

     

     

     

     

    Jn_20_19-31_doute-thomas

     

     

     

     

    JE SUIS 

     

     

     

    LA RESSURRECTION 

     

     

     

    ET LA VIE

    (Jean 11, 25)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A QUATRE ANS... ET A 87 ANS...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Saul, Saul, pourquoi me persécuter ?Garder notre liberté de vivre ... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Avril 2015 à 08:39

    Bonjour Ana, la cruauté règne sur notre terre.. Il n'y a plus de respect de l'être humain...

    Je te souhaite de passer un bon dimanche dans la paix du Seigneur..

    Je t'embrasse bien fort...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :